"> Dum Dum Girls @ Le Botanique - 06 Novembre 2011 - Live Report - Indiepoprock

Dum Dum Girls @ Le Botanique – 06 Novembre 2011


Dimanche soir, la Rotonde du Botanique s’apprête à accueillir les filles aux munitions si particulières? L’engouement n’est plus trop de mise car le changement de date du concert a impliqué la perte de la première partie? Et quelle première partie quand on sait qu’il s’agissait des Londoniens de Veronica Falls. Bref, on tente d’oublier en […]

Dimanche soir, la Rotonde du Botanique s’apprête à accueillir les filles aux munitions si particulières? L’engouement n’est plus trop de mise car le changement de date du concert a impliqué la perte de la première partie? Et quelle première partie quand on sait qu’il s’agissait des Londoniens de Veronica Falls. Bref, on tente d’oublier en misant toutes nos espérances sur les Californiennes. Vingt heures quarante, les 4 belles (?) arrivent sur scène? Parées, à l’exception de Sandy (batterie), de collants abimés, shorts courts et chemisiers luisants, les projectiles féminins ne semblent pas de bonne humeur?

Pourtant les morceaux s’enchaînent et on a l’impression de remonter le temps, non pas jusqu’aux sixties et ses Ronettes à qui les Dum Dum Girls sont comparées mais bien dans les nineties avec LUSH. Les guitares pesantes et le ‘manque’ de voix ne cessent d’évoquer les souvenirs laissés par Miki et Emma.

Catholicked, le troisième morceau interprété, lance véritablement les hostilités? La prestation sur I Will Be est enchanteresse, tout comme He Gets Me High? On s’emballe mais on se dit aussi que Dee Dee a suivi des cours de communication à la ‘Black Francis Academy’ tant elle est causante avec son public enchaînant les « Thanks » entre chaque morceau?

Trente-cinq minutes plus tard, Dee Dee nous assène d’un ‘it’s our last song?’ On y croit pas? Et pourtant, après le magique Heartbeat, un seul rappel sera au rendez-vous avec la reprise de There Is a Light That Never Goes Out des Smiths, morceau normalement mélodieux mais ici massacré par des guitares un rien trop heavy pour terminer cette soirée !

L’explication d’un concert, certe intense mais vraiment trop court et manquant de voix, me sera donnée via twitter : « quality over quantity / shortened set due to lost voice »? Cela aurait été si simple de reporter ou d’annuler !

Rédacteur en chef
  • Publication 352 vues16 novembre 2011
  • Tags Dum Dum Girls
  • Partagez cet article
Dum Dum Girls