"> Daniel Romano + Rocky Votolato @ Point Ephémère - 15 juin 2015 - Live Report - Indiepoprock

Daniel Romano + Rocky Votolato @ Point Ephémère – 15 juin 2015


Il fallait être au Point Ephémère lundi 15 juin, et puis c’est tout. Le Fargo Store, emblématique et indispensable disquaire du quartier Oberkampf, fermant définitivement - ô tristesse - ses portes, nous nous devions d’assister à la vingt-deuxième édition du Fargo Social Club. Full support !

Il fallait être au Point Ephémère lundi 15 juin, puis c’est tout. Le Fargo Store, emblématique et indispensable disquaire du quartier Oberkampf, fermant définitivement – ô tristesse – ses portes, nous nous devions d’assister à la vingt-deuxième édition du Fargo Social Club. Full support !

Nous n’étions pas retournés dans cette salle du canal Saint-Martin depuis l’incendiaire concert de Viet Cong en février dernier et, cette fois-ci, les choses avaient toute autre allure – quoique tout aussi réussies. Comme annonçait le communiqué, cette soirée était moins « dubstep ou psyché/garage » que « bottes, moustache et pedal steel », raison de plus pour aller y promener notre Stetson ! À peine arrivés, les boots encore poussiéreuses et la sueur qui perle, nous sommes accueillis par la folk de Rocky Votolato. Seul et toutes cordes dehors, guitare évidemment, il chante la complainte du cœur brisé, avec option sur l’harmonica. Ce soir, toute l’attention est portée sur le dernier album du songwriter de Seattle, « Hospital Handshakes », paru ce printemps chez Glitterhouse. Des mélodies frappées du sceau de la sensibilité et de la délicatesse, qui font vibrer notre corde sensible ; mignon sans être exceptionnel. Un bon point quand même.

Puis vient Daniel Romano, sans sa moustache, il faut le souligner, et le spectacle prend forme, aidé de la joyeuse petite bande qui l’accompagne : The Trilliums. Avec pas moins de cinq personnes sur scène, forcément, l’entrain nous gagne plus vite. Ca bouge, ça applaudit. La dynamique prend. À l’aise, le crooner canadien nous fait profiter de sa verve, entre autres chansons yippie yeah (Hard On You, Toulouse, par exemple), et fait flotter l’esprit country sur la scène du Point Ephémère. Nous avons eu l’agréable impression d’avoir traversé l’Atlantique ce soir-là, pour la bonne cause qui plus est, et cela a suffi à notre bonheur.

Chroniqueur
Daniel Romano + Rocky Votolato @ Point Ephémère - 15 juin 2015
  • Daniel Romano

    Pas de concert en France ou Belgique pour le moment