"> Herman Düne @ Festen - 27 septembre 2003 - Live Report - Indiepoprock

Herman Düne @ Festen – 27 septembre 2003


Le disquaire parisien Festen organisait un « instore show » du groupe Herman Düne pour fêter la sortie simultanée de ses deux nouveaux albums. Cette nouvelle nous avait laissé pour le moins perplexe. Comment les (anti)stars françaises de l’antifolk allaient-elles bien pouvoir tenir, avec leurs instruments et leur public, dans un local de surface à […]

Le disquaire parisien Festen organisait un « instore show » du groupe Herman Düne pour fêter la sortie simultanée de ses deux nouveaux albums. Cette nouvelle nous avait laissé pour le moins perplexe. Comment les (anti)stars françaises de l’antifolk allaient-elles bien pouvoir tenir, avec leurs instruments et leur public, dans un local de surface à peu près équivalente à celle de ma cuisine ? Lorsque nous sommes arrivés à hauteur du magasin, nous avons – par la force des choses – trouvé la réponse à cette question brûlante. Bon sang, mais c’est bien sûr ! Le show allait en réalité se dérouler à l’extérieur du magasin : un « outdoor instore show », en somme.
Ce concept révolutionnaire était loin d’être mauvais car il a permis d’attirer de nombreux passants, qui n’avaient certainement jamais entendu parler d’Herman Düne, ni de Festen d’ailleurs. Il a eu également une conséquence plus fâcheuse, celle d’attirer les représentants de la force publique (sans doute alertés par quelques voisins ayant cru à un « regroupement abusif [de jeunes] dans un hall d’immeuble »). Mais visiblement, plus de peur que de mal sur ce plan.

Quoi qu’il en soit, les frères Herman Düne et leur fidèle batteur Néman n’ont absolument pas été dérangés par l’arrivée de ces spectateurs inattendus. Et on se demande bien ce qui aurait pu les perturber. Alternant toujours le chant, André et David Ivar ont en effet enchaîné leurs titres avec la plus grande tranquillité. On aurait d’ailleurs souhaité un peu plus de communication de leur part. Mais ceci ne nous a pas empêché de prendre beaucoup de plaisir à les voir jouer, sans que l’on connaisse un seul des morceaux interpétés ce jour-là.
Les frères Herman Düne semblent maîtriser leur art avec facilité et décontraction. Ils donnent l’impression de pouvoir composer (voire improviser) des folk-songs à la pelle, se ressemblant toutes plus ou moins, mais réussissant à nous faire taper du pied après chaque intro. Voilà ce qui fait de chacun de leurs sets un moment si précieux, à ne rater sous aucun prétexte !

Chroniqueur
  • Publication 171 vues27 septembre 2003
  • Tags Herman Düne
  • Partagez cet article