"> Toybloïd @ Le Plan - 01 octobre 2016 - Live Report - Indiepoprock

Toybloïd @ Le Plan – 01 octobre 2016


Nous nous sommes aventurés en banlieue parisienne pour voir un groupe que nous avions raté lors de leur concert à Paris intra-muros. Cette séance de rattrapage ne fut pas inutile. Toybloïd, c’est tout simplement une bombe !

Mais parlons tout d’abord de la première partie, qui était de qualité : Karoline Rose, une chanteuse-guitariste franco -allemande. Elle parvient à tenir la scène toute seule avec sa voix superbe, veloutée et sensuelle, accompagnée seulement d’une guitare électrique et d’une boîte à rythmes. C’est du pur indé, envoûtant et esthétique, et qui nous semblait tout particulièrement destiné par le hasard de la programmation. C’est une performance toute en finesse et en émotion, et nous espérons entendre reparler de cette artiste.

Toybloïd, qui était en tête d’affiche, a en commun avec Karoline Rose la qualité vocale. Certes, ce jeune groupe parisien n’a rien inventé, il fait du Joan Jett, mais nous n’en demandons pas tant. C’est déjà miraculeux de voir une telle qualité musicale de la part d’un groupe parisien et chez des gens aussi jeunes. Car les Toybloïd sont très jeunes. Ce groupe a un réel talent, et nous a tapé dans l’oreille avec son single  If You dare . Mais Toybloïd n’est pas le groupe d’une seule chanson, et son répertoire contient d’autres hits potentiels. La rythmique nous fait penser à Mademoiselle K. et pourrait être plus puissante. Mais malgré des défauts de jeunesse (ce n’est que leur premier album) ils dépassent d’une tête bien des groupes plus avancés en âge. Ce power-trio propose un pur moment de fun et d’énergie, et réalise ce qu’on demande depuis toujours à des Français : faire aussi bien que les anglo-saxons. Toybloïd a une vraie chanteuse, ce qui nous change de tous les braillards que nous avons pu entendre lors des générations précédentes de groupes français. Bref, un bon concert d’un bon groupe, et leur passage dans cette salle à la réputation affirmée est un signe de reconnaissance, car ce n’est pas n’importe qui qui joue à Ris-Orangis. Nous aimerions que ce groupe ne soit pas un cas isolé, et qu ‘il y ait une vague de groupes français de qualité. Nous sommes à l’affût.

Pour une fois le contrat entre le groupe et les fans de rock est rempli. N’hésitez pas à aller voir Toybloid s’ils passent dans votre région, ça vaut le déplacement. Ils seront à la Maroquinerie à Paris le 5 novembre prochain.

Chroniqueur
  • Publication 996 vues4 octobre 2016
  • Tags toybloïd
  • Partagez cet article
Toybloïd @ Le Plan - 01 octobre 2016