"> Mac DeMarco, chroniques d'un génie déjanté - Indiepoprock

Mac DeMarco, chroniques d’un génie déjanté

Certains ne le connaissent que pour ses frasques adolescentes, futiles et parfois à la frontière de l’écervelé, instigateur de jeux vidéos insensés sur la toile, à l’instar du dernier en date consistant à brûler avec une cigarette un maximum d’insectes en quinze secondes… D’autres le conçoivent davantage comme un artiste à part entière, cérébral et inventif, capable de se muer en véritable crooner lo-fi vêtu de tee-shirts, casquette et baskets usées, volontairement dépourvu de moyens techniques dernier cri…

Les admirateurs du bonhomme avanceront certainement que ces deux facettes sont indissociables, que chaque trait de sa personnalité, aussi opposés soient-ils les uns des autres, forme le singer/songwriter reconnu qu’il demeure aujourd’hui. Mac DeMarco est un personnage, un trublion, un joyeux téméraire, un gamin qui du haut de ses 23 ans semble royalement se moquer des codes de la musique moderne, de polir son image dans l’optique de placer son nom en haut de l’affiche, préférant rester celui qu’il a toujours été, simple et naturel, sans détours ni facéties (ou presque).

Indiepoprock vous propose de revenir sur la jeune carrière du natif de Duncan (Colombie-Britannique), de ses débuts avec son EP long format « Rock & Roll Night Club » en passant par son premier album « 2 » ainsi qu’une sélection de vidéos toutes aussi décalées les unes que les autres, jusqu’à la confirmation, avec son nouvel album « Salad Days » paru le mois dernier.

Community Manager
Mac DeMarco, chroniques d'un génie déjanté
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment