"> Rock in the Barn se dévoile pour sa 13e édition - Indiepoprock

Rock in the Barn se dévoile pour sa 13e édition

Installé, c’est peu dire que le festival Rock in the Barn l’est en Normandie. Pour sa treizième édition, il investira à nouveau la ferme de Bionval à une centaine de kilomètres de Paris. Au milieu des champs, ce lieu atypique où il fait bon danser, résiste à toutes les tempêtes. Souvenez-vous, en plein confinement, nous avions festoyé par centaines en toute sécurité.

Cette année, plus d’un millier de personnes vont se retrouver le week-end du 9 et 10 septembre pour prendre des bonnes claques de rock avec notamment la sensation britannique, Goat Girl, les hollandais de Iguana Death Cult (mortel sur scène) et Lebanon Hanover, le duo darkwave historique. Aussi prévu, le grand retour de Tess Parks avec son deuxième album de pop psychédélique et la découverte de Cassandra Jenkins qui enchantera le coucher du soleil. 

Comme à chaque fois, la crème punk des groupes locaux sera présente, We Hate You Please Die en tête accompagnée de Dye Crap (garage qui clashe) et Metro Verlaine qui fêtera son premier album new-wave.

Ajoutez-y des noms qui vous font danser et voyager et la recette de Rock in The Barn est complète : Les Frères Timal, spécialistes de la musique antillaise, Derya Yildirim & Grup Şimsek qui réinterprètent des trésors psychédéliques de la musique turque et Kit Sebastian aux accents brésiliens.

Rendez-vous à la rentrée pour profiter des derniers beaux jours de l’été.

Toutes les infos et la billetterie sur le site officiel : rockinthebarn.com

Chroniqueur
Rock in the Barn se dévoile pour sa 13e édition