"> AH#08 avec Megafaun - Indiepoprock

AH#08 avec Megafaun

Tourner des sessions en acoustique, c’est un mélange de plusieurs sensations contradictoires : le plaisir, celui de pouvoir installer une proximité avec les artistes, de capter leur inspiration du moment, est parfois contrebalancé par l’idée que pour les artistes en question, l’exercice relève peut-être plutôt de la corvée. Après tout, il n’est pas simple pour eux de livrer une performance pas forcément en accord avec leur univers et, même si la plupart de ceux que nous avons croisés ont vraiment semblé y prendre du plaisir, on comprendrait également que l’inconfort propre à la situation leur pèse un peu.

Pourtant avec Megafaun, rien de tout cela, tout semble facile. A quelques dizaines de minutes du début de leur concert, très décontractés, les musiciens nous accompagnent volontiers dans une rue à proximité de la salle, empruntant au passage une guitare sèche à Botibol qui termine sa balance sur la scène du Café de la Danse. L’air de rien, ils nous dégainent deux magnifiques chansons tirées de leur dernier album, baignées par l’influence évidente de Neil Young. Avec leurs mélodies belles à pleurer et même sans les arrangements élégants qui les ornent sur disque, Second Friend et State / Meant ont illuminé, l’espace de quelques minutes, un passage Thiéré bien grisâtre.

On regrette juste d’avoir dû prendre congé si rapidement alors qu’on aurait volontiers poursuivi la soirée avec eux… mais l’heure du concert était proche et Botibol avait besoin de sa guitare pour monter sur scène !


Second Friend et State / Meant


Chroniqueur
AH#08 avec Megafaun