"> Elysian Fields - What The Thunder Said - Indiepoprock

On a aussi écouté Elysian Fields – What The Thunder Said

Elysian Fields a fait de l’art-rock son jardin, déclinant au fil de ses albums une musique devenue intemporelle, oscillant entre lenteur ensorcelante et profondeur abyssale. Sur le fil toujours d’une voix définitivement inoubliable.

« What The Thunder Said » ne déroge pas à cette vision unique et propose une nouvelle plongée sans retour dans ce rock à l’élégance sans commune mesure, tout en sensualité et poésie, entre densité urbaine et échappées introspectives. Il renforce toujours davantage l’importance d’une formation – duo originel composé de Jennifer Charles et de Oren Bloedow, auquel se joignent ici les français Matt Low et Garciaphone – qui écrit une page essentielle de la musique actuelle.

Derrière le vernis d’une dream pop invariablement impeccable se dessinent mille et une nuances. D’une dimension autobiographique, aux poses contemplatives, jusqu’aux noirs constats. Cette musique-là porte ainsi en elle le poids et la réflexion du temps, empreint de tous ses paradoxes. Sa lenteur, comme ses accélération fulgurantes. Sa beauté comme son inquiétante imprévisibilité.

Avec le recul qui sied à toutes les formations qui savent contrôler la frénésie propre à la pop culture, et imposer leur rythme. Celui d’un vécu musical, qui se fond avec un parcours de vie, aux éclats de plus en plus jazz. Un nouvel album à la sombreur mélancolique totalement envoûtante, et qui confirme qu’Elysian Fields a fait du rock un art majeur, réceptacle d’un imaginaire nourri de littérature et d’une discrète subversion.

Yan
Chroniqueur