"> Fast Friends - Domestic Eyes - Indiepoprock

On a aussi écouté Fast Friends – Domestic Eyes

« Unknown Homes » , premier EP sorti en 2018, avait posé les bases d’une pop d’une grande finesse, ultra-mélodique, côtoyant Destroyer ou Sun Kil Moon, selon les propres mots de Fast Friends. Et la comparaison n’était en effet aucunement usurpée.

Avec « Domestic Eyes », le duo signe un premier album impressionnant, d’une intensité et d’une étrangeté pas si éloignées de Talk Talk. Mêlant plus que jamais la chaleur des instruments aux possibilités infinies offertes par les machines, Fast Friends a composé des chansons d’une remarquable profondeur, aux textures paradoxales, infiniment douces et inquiétantes.

Des chansons qui sont immédiatement familières, et perturbantes aussi. Dans le meilleur sens du terme. A la fois douces et rythmées, complexes et accessibles, intimes et cinématiques.

Des chansons qu’il est impossible d’écouter d’une oreille distraite, tant l’amplitude du son, la richesse des arrangements, la beauté spectrale et l’énergie qui les traversent vous happent.

 

 

 

Yan
Chroniqueur
Fast Friends - Domestic Eyes