"> Matthieu Malon - Bancal - Indiepoprock

On a aussi écouté Matthieu Malon – Bancal

Le 6ème album de Matthieu Malon résonne, à plus d’un titre, comme un retour à des sources résolument rock. Et plus précisément celles qui sont encore trop récentes pour être totalement digérées par l’époque, mais déjà ancrées dans la mémoire indé. C’est un brûlant creuset où l’on croise les années noise, celles du protopunk, le rock alternatif des années 90 et de glorieux fantômes de la scène française.

Le génie de Matthieu Malon est de forger à partir de ces brillantes influences une musique qui, in fine, ne ressemble à rien d’autre qu’à son univers, sensible et abrasif. Où les textes aux allures toujours de micro-nouvelles se mêlent naturellement à des compositions ciselées jusqu’au moindre détail. « Bancal » est, de manière paradoxale, particulièrment équilibré.

Le propos, entre intimité et regard sur le monde, se pose sur des murs du son sculptés dans une matière musicale mélodieuse et bruitiste. Comme la synthèse quasi parfaite d’un art-rock aux élans expérimentaux et d’une pop ultra-accessible.

Ce nouvel album, viscéralement sonique, est traversé par une énergie puissante. Frontale sans aucun doute, mais également – et surtout – singulièrement abouti. Matthieu Malon y confirme son immense talent de compositeur-interprète, maîtrisant plus jamais la grammaire du rock indé comme une poésie directe qu’il n’a de cesse d’électriser.

Yan
Chroniqueur
Matthieu Malon - Bancal