"> Stupeflip - Stup Forever - Indiepoprock

On a aussi écouté Stupeflip – Stup Forever

On ne présente pas Stupeflip, tout ayant été dit sur la nature psychiatrique de sa musique, de sa nature hybride comme le produit dégénéré (vraiment ?) d’une époque pratiquant le recyclage comme elle respire.

Bien installée au milieu d’un système qu’elle semble dévorer, en cultivant un anonymat relatif – à rebours du culte de la reconnaissance -, la formation continue à brouiller les écrans et les frontières. Avec « Stup Forever », le hip hop s’effondre littéralement dans la pop, une électro simpliste mais ultra-efficace.

Les paroles aux allures de discours hallucinés, de monologues malades ou de fulgurances aussi dérangeantes que lucides, agitent en permanence les folies dans lesquelles nous baignons. Qu’elles soient collectives ou intimes, Stupeflip a l’art de les éclairer, de les faire tourner jusqu’au paroxysme.

Avec ce nouvel album, l’introspection et la mise en abîme détruisent les dernières digues qui tenaient encore debout dans un répertoire tout entier tourné vers l’absurde. La mort y côtoie les doutes créatifs, le rap sale des années 90 se mêle à une pop presque léchée, l’ironie est soudainement plus grave.

« Stup Forever » est une véritable lessiveuse musicale – comme si les Bérus avait rencontré The Avalanches – et mentale. Projetant un spectacle total, inquiétant à force de s’enfoncer dans nos failles. Fascinant à force d’épouser les travers terrifiants et possibilités devenues infinies d’une époque dont on ne sait plus exactement si on doit la maudire ou l’aimer – à la folie -.

 

Yan
Chroniqueur