"> The Jacques - Born Sore - Indiepoprock

On a aussi écouté The Jacques – Born Sore

The Jacques ont entamé leur carrière en 2014 avec le EP  « Pretty DJ ». Le groupe avait alors été repéré par Gary Powell des Libertines, qui les avait même fait signer sur son propre label. Depuis, pas grand chose à se mettre sous la dent (il faut dire que le groupe a été endeuillé pendant ce laps de temps). C’est donc avec plaisir et curiosité que l’on retrouve la formation de Bristol.

Petit format, le EP comprend 4 titres, mais quels titres ! C’est facilement un 4/4 tant ils maîtrisent l’art du riff et du changement de rythme.

Born Sore, le titre éponyme, ouvre le bal. Assez lent et surtout très lourd, le son nous plonge dans une léthargie dont on peine à sortir. Alka-Seltzer vient ensuite réveiller tout ce petit monde . Expéditif et jouissif, le morceau est taillé pour la scène. I Never Want To Be Your Boyfriend est plus contemplatif et tire vers les années 80 avec ses nappes de claviers vintage. Enfin Kiss The Pharaoh clôture le voyage avec des sonorités égyptiennes, justement. Là encore, le groupe laisse une trace sonore particulière et indélébile. Il ne faudra pas beaucoup d’écoutes avant de se repasser tous les morceaux dans la tête.

Foncez ! The Jacques are back !

Chroniqueur
The Jacques - Born Sore