"> Aereogramme - A Story In White - Indiepoprock

A Story In White


Un album de sorti en chez .

Formé en 98, Aereogramme n’ont pas perdu leur temps puisqu’ils ont sorti 2 45T puis 2 ep avant l’album ici chroniqué, ce qui explique sans doute la maturité de ce dernier, d’une grande richesse harmonique et émotionnelle. En regardant une de leurs photos de presse, on s’inquiète : ces têtes barbues de bûcherons écossais n’augurent […]

Formé en 98, Aereogramme n’ont pas perdu leur temps puisqu’ils ont sorti 2 45T puis 2 ep avant l’album ici chroniqué, ce qui explique sans doute la maturité de ce dernier, d’une grande richesse harmonique et émotionnelle.
En regardant une de leurs photos de presse, on s’inquiète : ces têtes barbues de bûcherons écossais n’augurent pas grande finesse? Et là, surprise, à l’instar de leur très belle pochette, ils font mieux que dessiner les contours de leur musique, ils en épousent la forme, elle prend corps, plus souvent à l’aide d’arrangements précieux et d’un chant d’une belle douceur, parfois aussi en explosions bruitistes, toujours liée par des ambiances délicates ou soniques. On peut penser à Smashing Pumpkins dans l’alternance de morceaux bruyants et calmes, à l’intérieur des morceaux aussi, avec cependant plus de finesse et une voix beaucoup plus supportable – bien belle en vérité, même toute énervée – que celle de Billy Corgan.
Ils n’évitent pourtant pas une certaine grandiloquence (claviers sur « Hatred », « Post-tour, pre-judgment ») mais elle est largement compensée sur l’ensemble du disque par la haute tenue des compositions, du son et des choix de mixage (« A meaningful existence »).
Au final, Aereogramme (mais d’où ils sortent ce nom ???) délivre un disque riche et varié, accessible et incontournable pour tout fan d’indie rock qui se respecte. Enfin, moi c’que j’en dis, hein?

Chroniqueur

La disco de Aereogramme