"> Avey Tare & Kria Brekkan - Pullhair Rubeye - Indiepoprock

Pullhair Rubeye


Un album de sorti en chez .

Avant de s’atteler à la réalisation de leur prochain album, les membres d’Animal Collective se sont chacun lancés dans différents projets en solo. Et après "Person Pitch" de Panda Bear, voici "Pullhair Rubeye", réalisé par Avey Tare et sa femme Kristín Anna Valtýsdóttir, membre elle aussi de Mum. Mais une surprise de taille nous attend […]

Avant de s’atteler à la réalisation de leur prochain album, les membres d’Animal Collective se sont chacun lancés dans différents projets en solo. Et après "Person Pitch" de Panda Bear, voici "Pullhair Rubeye", réalisé par Avey Tare et sa femme Kristín Anna Valtýsdóttir, membre elle aussi de Mum. Mais une surprise de taille nous attend à l’écoute du disque : tous les morceaux sont enregistrés à l’envers. Une idée que les deux tourteraux ont eu en visionnant le dernier film de David Lynch, "Inland Empire".

Au début on se dit que l’effet fonctionne plutôt bien. Sur le premier morceau, Sis Around The Sandmill, on a l’impression d’entendre une vague musique tribale qui aurait pour fonction de nous plonger dans un état second proche de la catatonie, comme planqué dans un igloo au fin fond du Groenland. Si on en était resté là, on aurait applaudi, car dès Opis Helpus, on commence à avoir du mal à s’accrocher aux quelques bouts de mélodies que l’on arrive à piocher au fur et à mesure d’une écoute concentrée. Mais nos efforts ne seront pas toujours payants, et l’on finira par complètement décrocher sur le reste du disque. Difficile alors de ne pas résister à la tentation d’écouter l’album dans le bon sens.

Après quelques manipulations techniques, on trouve le moyen de tout écouter à l’endroit. On a alors droit à de jolies comptines folks lo-fi. Les mélodies sont jouées au piano et accompagnées d’une guitare acoustique assez brute. Les voix d’Avey Tare et Kristín Anna Valtýsdóttir sont soit psychédéliques, soit enfantines. Et même si ce n’est pas le travail final des musiciens que l’on juge là, il faut bien reconnaître que ces versions remises à l’endroit se révèlent bien plus envoûtantes et passionnantes que celles correspondant au résultat final. On retiendra tout particulièrement Sis Around The Sandmill, et Opis Helpus, petits joyaux de folk abstrait. Enfin Was Onaip se révèle être un splendide morceau ambiant et minimaliste qui nous embarque dans de sombres rêveries.

Comment juger un tel album ? Le résultat final est pénible à écouter, alors que les morceaux remis dans le "bon" sens sont magnifiques… mais ne correspondent pas aux choix des artistes. Ne pouvant trancher, on préfère se replonger dans l’écoute du superbe "Person Pitch" de Panda Bear …

Chroniqueur

Tracklist

  1. sis around the sándmill
  2. opís helpus
  3. foetus no-man
  4. who wellses in my hoff
  5. lay lay off, faselam
  6. palenka
  7. sasong
  8. was ónaíp

La disco de Avey Tare & Kria Brekkan