"> Backbone Party - Beirutopia - Indiepoprock

Beirutopia


Un album de sorti en chez .

5

Des idées, plein d'idées. Du heavy electro en fil rouge

La première chose qui frappe à l’écoute de l’album, c’est le large catalogue d’influences qui le traversent.

Des titres à réconcilier le fan d’indie et les dancefloors (Beirutopium), d’autres hantés par le fantôme de Trent Reznor (S.C.Lily) et même quelques rythmiques à la Red Hot (Highway Through Dawra).

Un LP en forme de patchwork de nombreuses mouvances du rock à tendance heavy, habité par la puissance de compositions bien carrées. Les riffs ne transigent pas, c’est lourd, efficace et surtout ça ne tourne pas autour du pot. Le duo batterie / basse, à l’image de la guitare, consiste sur l’ensemble de  « Beirutopia », à créer une ambiance bien « masculine ». La voix elle, oscille entre pop et heavy à la manière d’un Mike Patton à l’orée de ses premières créations, forçant parfois un peu le trait sur les phases nerveuses. La production et les arrangements électro renforcent, notamment sur quelques envolées, le côté syncopé de certaines rythmiques quand à d’autres moments ils soutiennent des ambiances type Interpol pour piste de danse. Sur ces titres, les adeptes de Franz Ferdinand  s’y retrouveront également…

En tant que premier album, celui-ci est plein de promesses pour ce groupe parisien. S’il fallait y trouver un défaut, qui pourra malgré tout plaire à certains, c’est que le large éventail d’ambiances musicales ne participe pas à rendre cet album consistant sur la longueur. Chaque titre mérite son écoute, on a juste du mal à avaler l’album d’une traite.

S’il ne devait rester qu’un titre : Beirutopium

Webmaster

Tracklist

  1. Beirutopium
  2. S. C. Lily
  3. Highway Through Dawra
  4. Uncle Lethal
  5. Room 8
  6. Infamoustafa
  7. Sharmutations
  8. The Things I'd Do to You
  9. Nickel and Dime
  10. Careless
  11. Oxygenfield

La disco de Backbone Party

Beirutopia5
50%