"> Benabar - Les risques du métier - Indiepoprock

Les risques du métier


Un album de sorti en chez .

Si Bénabar n?avait pas fait carrière dans la musique sans doute aurait-il pu passer un doctorat en phénoménologie sans trop de problèmes tant sa fascination pour les détails de la vie est flagrante. Sa méthode ? Sur toile du quotidien, il décalque nos états d?âmes avec une précision chirurgicale et non sans cet humour un […]

Si Bénabar n?avait pas fait carrière dans la musique sans doute aurait-il pu passer un doctorat en phénoménologie sans trop de problèmes tant sa fascination pour les détails de la vie est flagrante. Sa méthode ? Sur toile du quotidien, il décalque nos états d?âmes avec une précision chirurgicale et non sans cet humour un peu nigaud qui fait tout son charme.

« Les risques du métier » conserve exactement le même esprit que sa seconde et précédente réalisation. L?amitié, les femmes, l?amour, la séparation, la mise en dérision des petits-bourgeois qui vont manger une glace avec un pull autour du coup et j?en passe sont les thèmes récurrents chez Bénabar. Si certaines chansons telles « Sac à main », « Les mots d?amour » ou encore « Paresseuse » semblent manquer de fond, d?autres, plus sincères, moins fantaisistes, possèdent des textes se démarquant aisément du peloton. Pour preuves : « Je suis de celles » qui nous ouvre les yeux sur les talents d?auteur de Bénabar mais également « Monsieur René » dont la simplicité et l?authenticité des paroles en sont la force. Ses tournures poétiques et mélancoliques ainsi que son intonation mi-chantée/mi-parlée le rapprochent de certains grands noms de la chanson française. Chose que l?on pourra aisément remarquer à l?écoute de « La coquette » où il rend un hommage empli de métaphores à la vieillesse grisonnante ce qui n?est pas sans rappeler quelque unes des compositions d?un certain Jacques Brel maître en la matière.

Avec des textes sympathiques et sa musique de fanfare, Bénabar nous contamine de sa bonne humeur et de son sens de l?observation narquois. Point négatif, il faut avouer que la musique est parfois faiblarde et quand bien même le ton monte un peu ce n?est jamais avec beaucoup d?originalité ce qui a pour conséquence de tirer vers le bas les textes de Bénabar qui, seuls, n?ont plus la même force de persuasion. Malgré cela, cet auteur dynamique reste à découvrir ne serait que pour l?authenticité de ses dires et pour son sens de l?ironie bondissant prêt à en faire rire plus d?un.

PS: Des extraits sonores de « les risques du métier » sont disponibles sur son site.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Monospace
  2. Dis-lui oui
  3. Paresseuse
  4. Je suis de celles
  5. Vade retro téléphone
  6. L'itinéraire
  7. Sac à main
  8. La station Mir
  9. La coquette
  10. Les mots d'amour
  11. Monsieur René
  12. Le zoo de Vincennes
  13. Le slow

La disco de Benabar