"> Cass McCombs - Humor Risk - Indiepoprock

Humor Risk


Un album de sorti en chez .

Cass McCombs est un auteur compositeur américain natif de Baltimore dont "Humor Risk" est le cinquième album, le deuxième en 2011. Le précédent, "Wit’s End", faisait déjà référence à la dérision (« wit » = « esprit ») ; il n’est donc pas étonnant qu’il soit vu comme un excentrique dont la musique s’envole dans des circonvolutions musicales assez déroutantes, assez […]

Cass McCombs est un auteur compositeur américain natif de Baltimore dont "Humor Risk" est le cinquième album, le deuxième en 2011. Le précédent, "Wit’s End", faisait déjà référence à la dérision (« wit » = « esprit ») ; il n’est donc pas étonnant qu’il soit vu comme un excentrique dont la musique s’envole dans des circonvolutions musicales assez déroutantes, assez éloignées désormais de ce que son indie folk pouvait avoir de direct et de « roots » par le passé. 

Le titre d’ouverture par exemple, Love Thine Enemy, est assez symptomatique de la direction atypique qu’un refrain répétitif et presque pop peut revêtir quand il est détourné de sa fonction première. En effet, sur un riff entraînant, McCombs module de sa voix paresseuse, quasiment désinvolte, un climat disruptif étayé par un un accompagnement de guitare en distorsion. Jouant ainsi sur les contrastes (« aime ton ennemi mais déteste le manque de sincérité »), il établit la fondation de ce que va être "Humor Risk", un disque assez hypnotique fortement réminiscent d’un autre farfelu du son et du sens, Kurt Vile. 

Il ne faut pas s’y méprendre en effet, sous couvert d’humour, McCombs est un artiste dont l’univers est sombre, parfois délabré (un Meet Me At The Mannequin Gallery qui semble directement sorti d’une chanson inédite de Syd Barrett) est toujours le véhicule à la notion de de mécontentement. The Same Thing ou Robin Egg Blues sont des « rockers » dont la joliesse est contrebalancée par ce climat de langueur inquiétante que le titre To Every Man His Chimera résume fort bien. Surnage parfois un effluve poétique et apaisé (The Living World) mais il ne s’agit que d’un interstice de lumière, encadré qu’il est par la claustrophobie dissonante de Mystery Mail

"Humor Risk" n’a donc rien d’un disque drôle, il est au contraire, par des petites touches caverneuses qui s’incrustent mine de rien dans ses refrains, une progressive descente dans la dissolution des émotions. Mariah fermera cette marche, mélopée acoustique exsangue, dont la pâleur résonnera comme le point d’orgue d’un opus trompeusement indolent mais diablement dérangeant.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Love Thine Enemy
  2. The Living Word
  3. The Same Thing
  4. To Every Man His Chimera
  5. Robin Egg Blue
  6. Mystery Mail
  7. Meet Me At The Mannequin Gallery
  8. Mariah

La disco de Cass McCombs