"> CirKus - Laylow - Indiepoprock

Laylow


Un album de sorti en chez .

CirKus est né de la rencontre entre Cameron McVey alias Burt Ford (qui a officié par le passé comme producteur pour Massive Attack sur l’album mythique "Blue Lines", pour Tricky, Portishead et Neneh Cherry) et Karmil, un jeune ingénieur du son finalement assez méconnu… tous deux naturellement rejoints par leurs compagnes respectives, Neneh Cherry et […]

CirKus est né de la rencontre entre Cameron McVey alias Burt Ford (qui a officié par le passé comme producteur pour Massive Attack sur l’album mythique "Blue Lines", pour Tricky, Portishead et Neneh Cherry) et Karmil, un jeune ingénieur du son finalement assez méconnu… tous deux naturellement rejoints par leurs compagnes respectives, Neneh Cherry et la jeune Lolita Moon. L’essence de CirKus est avant tout une belle aventure humaine et artistique, dont l’album "Laylow" est le fruit du travail commun de cette sympathique petite tribu.

"Laylow", c’est une bonne dose de trip-hop, les beats chaloupés et nonchalants donnant le ton général de l’ensemble des morceaux, servi par des voix tantôt douces et soul (Neneh Cherry maîtrise parfaitement son sujet, et sa voix se mêle parfaitement à celle de Lolita Moon, au timbre sucré façon Lily Allen), tantôt plus rentre-dedans avec un phrasé assimilable au reggae ou hip-hop pour McVey, dont la voix âpre se pose comme une sorte de mélange entre Horace Andy et Patrice. Une touche d’acoustique couronne le tout : les guitares distillent un côté folk tranquille. Le son est confiné, l’atmosphère est enfumée, délicatement mélancolique et cotonneuse à souhait.

La force de CirKus, c’est la complémentarité de ses membres et l’osmose musicale qui en découle. Les meilleurs titres sont d’ailleurs ceux où les voix des trois interprètes se répondent, comme sur Time for The Whistle, Ruff Turf ou Cutting Out A Career, sans oublier également les très efficaces You’re Such An… ou encore Laylow.

CirKus propose ici une belle relecture du trip-hop et donne par-là même un nouveau souffle à ce style musical qui avait pris un sérieux coup de vieux. Un disque à la fois élégant et faussement indolent, résultat d’une sincère alchimie collective.

Chroniqueur
  • Publication 357 vues25 octobre 2006
  • Tags CirKusTent
  • Partagez cet article

La disco de CirKus

Laylow
0%

Laylow