"> Clark - Totems Flare - Indiepoprock

Totems Flare


Un album de sorti en chez .

Autant l’annoncer d’emblée, "Totems Flare" est un monstre, une tuerie, un chef d’oeuvre ! Clark, pour tout amateur d’electronica et d’IDM (Intelligent Dance Music), est un demi-dieu. A la différence de son maître spirituel, le bien nommé Aphex Twin, Clark est très actif discographiquement, et c’est franchement mieux comme ça. Figure clé de la maison […]

Autant l’annoncer d’emblée, "Totems Flare" est un monstre, une tuerie, un chef d’oeuvre ! Clark, pour tout amateur d’electronica et d’IDM (Intelligent Dance Music), est un demi-dieu. A la différence de son maître spirituel, le bien nommé Aphex Twin, Clark est très actif discographiquement, et c’est franchement mieux comme ça. Figure clé de la maison Warp, Clark s’est fait connaître en 2001 grâce à "Clarence Park", un premier album d’electronica de haute volée. Deux ans plus tard, il sort "Empty The Bones Of You", qui conserve ce même niveau d’excellence. En 2006, il livre "Body Riddle", moins abstrait et expérimental que ses deux prédécesseurs mais tout autant réussi. Puis, l’an passé, il sort "Turning Dragon", sorte d’hommage à la techno britannique sombre et "hard" du début des années 90, portée, entre autres, par Luke Slater et son versant Planetary Assault Systems.

L’introductif Outside Plume paraît s’être échappé de "Boddy Riddle", de par son côté guilleret, frais et pêchu à la fois. Puis démarre Growls Garden – que l’on avait découvert il y a quelques mois déjà sur un maxi préfigurant l’album – qui nous transporte à un niveau rarement atteint en matière de musiques électroniques. La suite de l’album est une démonstration du talent hors norme de cet artiste, capable de (re)produire n’importe quel genre électronique sans pour autant tomber dans le banal exercice de style, mais simplement en y apportant sa trace.

"Totems Flare" est d’une richesse, d’une fraicheur et d’une diversité incroyables. On est entraîné dans un étrange et infernal Rainbow Voodoo, remanié dans tous les sens, puis on semble croiser la route de Modeselektor sur Luxmans Furs, quand, finalement, les points de comparaison disparaissent tant Clark triture sa monture. Un bref passage par l’acid-house de Look Into The Heart Now, et on décolle définitivement avec Suns Of Temper et Absence, d’un lyrisme et d’une beauté nathanfakiennes.

Chroniqueur
  • Publication 339 vues16 septembre 2009
  • Tags ClarkWarp
  • Partagez cet article
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Outside Plume
  2. Growls Garden
  3. Rainbow Voodoo
  4. Look Into The Heart Now
  5. Luxman Furs
  6. Totem Crackerjack
  7. Future Daniel
  8. Primary Balloon Landing
  9. Talis
  10. Suns Of Temper
  11. Absence

La disco de Clark