"> CSS - Cansei De Ser Sexy - Indiepoprock

Cansei De Ser Sexy


Un album de sorti en chez .

7

Si vous pensiez que la musique pop-rock indé était aux mains des anglo-saxons et échappait à la mondialisation, vous serez heureux d’apprendre qu’un groupe brésilien (5 filles, 1 garçon) répondant au nom de Cansei de Ser Sexy (littéralement « marre d’être sexy ») tente de se faire une place au soleil. Spécialisé dans le grunge puis l’americana, […]

Si vous pensiez que la musique pop-rock indé était aux mains des anglo-saxons et échappait à la mondialisation, vous serez heureux d’apprendre qu’un groupe brésilien (5 filles, 1 garçon) répondant au nom de Cansei de Ser Sexy (littéralement « marre d’être sexy ») tente de se faire une place au soleil. Spécialisé dans le grunge puis l’americana, c’est le label Sub Pop qui a emporté le morceau et signé le sextet de Sao Paulo.

La mondialisation est donc en marche mais n’allez pas croire pour autant aux contes de fées et autres telenovelas. Point de favelas dans le passé de ces jeunes brésiliens mais un même attrait pour les études artistiques (du cinéma au graphisme en passant par le stylisme). S’inspirant de groupes comme le Tigre, The Gossip ou d’artistes comme Peaches, les CSS se créent une image à la fois trash et arty qui colle parfaitement à leurs compositions disco-punk.

Du titre d’ouverture (CSS Suxxx) en forme de manifeste à Music Is My Hot Sex, on ne compte plus les textes volontairement provocateurs et souvent très drôles. La palme revient au pamphlet adressé à Paris Hilton (Meeting Paris Hilton) sur fond de new-wave ou encore à l’electro un peu crade d’Art Bitch. Chantres de l’hédonisme, les CSS ne se font pas prier pour pousser la chansonnette et à la consommation sur Alcohol ou sur leur tube Let’s Make Love and Listen Death From Above, véritable hymne electro-pop de ces derniers mois.

Comme les films du provocant John Waters, ce premier album de Cansei de Ser Sexy n’est pas à mettre entre toutes les mains, ni même entre toutes les oreilles mais on n’a pas trouvé meilleur remède que l’electrotrash branché des brésiliens pour nous réchauffer cet hiver.

Chroniqueur
  • Publication 294 vues12 décembre 2006
  • Tags CSSSub Pop
  • Partagez cet article

CSS

CSS

Tracklist

  1. CSS Suxxx
  2. Patins
  3. Alala
  4. Let's Make Love and Listen to Death From Above
  5. Art Bitch
  6. Fuckoff Is Not The Only Thing You Have to Show
  7. Meeting Paris Hilton
  8. Off The Hook
  9. Alcohol
  10. Music Is My Hot, Hot Sex
  11. This Month, Day 10

La disco de CSS

70%

Cansei De Ser Sexy