"> Dare-Dare - S'il vous plaît, achetez mon disque - Indiepoprock

S’il vous plaît, achetez mon disque


Un album de sorti en chez .

On le sait, les artistes francophones ne sont pas en restes au niveau de la créativité face à leurs confrères anglo-saxons aux yaourts faciles, complaisamment dépressifs. Dare-dare prend le train en marche de la variété post Obispienne et défend haut et fort les couleurs de notre langue nationale. En francophone lettré il nous confie dans […]

On le sait, les artistes francophones ne sont pas en restes au niveau de la créativité face à leurs confrères anglo-saxons aux yaourts faciles, complaisamment dépressifs. Dare-dare prend le train en marche de la variété post Obispienne et défend haut et fort les couleurs de notre langue nationale. En francophone lettré il nous confie dans sa bio. « Ecrire des chansons est une source intarissable d’émotions fortes, une osmose de notes et de feeling que l’on va chercher au plus profond de soi-même ! » Jean-Claude soit sur tes gardes, la relève est arrivée.
L’homme a donc enregistré son premier album solo avec un son de guitare bien gras, bien hardos muzak (Guns n’ Roses pour influence), accompagné en fond de boîte à rythmes et autres synthés à la programmation soignée. Les arrangements ne souffrent pas de défauts et on sent que ses parents l’ont inscrit à des cours de solfège contre son gré. Ceci donne à ce Genevois pure souche le mérite de naviguer dans plein de styles musicaux différents de la Bossa Nova à l’Electro Pop. En faisant abstraction de ses goûts personnels il faut admettre que la musique tient la route mais c’est sur les textes que le bas blesse. Ceux-ci sont de long en long d’une médiocrité difficilement supportable, dessinant avec ferveur la bêtise de convictions adolescentes. Voyez plutôt :
« Encore des ennuis
Toujours des soucis
Ainsi va la vie
Jamais de répit  »
Le répit manque en effet et la nature des textes détaillée plus haut rend l’écoute du disque franchement pénible.
Qui sait ce que l’avenir réserve à ce jeune musicien ? Peut être une carrière de zicos de studio de variété ou une major en recherche de l’opium du peuple sera-t-elle intéressée par ce style si « particulier » ? Le cinéma a ses nanars, la musique a Dare-Dare.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Bad Bitch From Tokyo (Intro)
  2. Aim For The Moon (feat. Quavo)
  3. For The Night (feat. Lil Baby & DaBaby)
  4. 44 BullDog
  5. Gangstas
  6. Yea Yea
  7. Creature (feat. Swae Lee)
  8. Snitching (feat. Quavo & Future)
  9. Make It Rain (feat. Rowdy Rebel)
  10. The Woo (feat. 50 Cent & Roddy Ricch)
  11. West Coast Shit (feat. Tyga & Quavo)
  12. Enjoy Yourself (feat. Karol G)
  13. Mood Swings (feat. Lil Tjay)
  14. Something Special
  15. What You Know Bout Love
  16. Diana (feat. King Combs)
  17. Got It On Me
  18. Tunnel Vision (Outro)
  19. Dior - Bonus

La disco de Dare-Dare