"> Dark Captain - Miracle Kicker - Indiepoprock

Miracle Kicker


Un album de sorti en chez .

On a immédiatement été touché par la pop particulièrement chatoyante du premier EP de Dark Captain Light Captain, "Circle". Après cette écoute passionnée, nous avons continué de suivre le sextet londonien qui ne s’est pas arrêté en si bon chemin et a sorti son premier album, "Miracle Kicker", qui s’est rapidement s’imposer sur nos platines […]

On a immédiatement été touché par la pop particulièrement chatoyante du premier EP de Dark Captain Light Captain, "Circle". Après cette écoute passionnée, nous avons continué de suivre le sextet londonien qui ne s’est pas arrêté en si bon chemin et a sorti son premier album, "Miracle Kicker", qui s’est rapidement s’imposer sur nos platines : Dark Captain Light Captain promet beaucoup et s’annonce comme un grande découverte …

L’ensemble des titres de "Miracle Kicker" bénéficie d’une attention toute particulière en termes de mélodie et de délicatesse. La musique de Dark Captain Light Captain évoque parfois les moments lumineux de certains disques de Nick Drake. Chaque morceau est porté par une écriture folk, l’arpège est diaphane, les voix sont délicates et éthérées. Tous les membres de Dark Captain Light Captain chantent, à l’exception du batteur, ce qui donne à l’ensemble un petit côté "chorale de poche" particulièrement touchant. Rapidement, on repère ça et là quelques éléments discrets, apportant un supplément délicat d’harmonie à l’ensemble de ces compositions pastorales : un piano rutilant, quelques violons pénétrants, une basse mélodique.

On retrouve quelques titres de leur EP, comme le magnifique Circles dont la composition apaisée se révèle assez touchante, tout comme le superbe Robot Command Center. Le magnifique Jealous Enemies placé en ouverture se révèle être un excellent choix pour des matinées que l’on espère calmes, surtout le dimanche. On regrettera juste un peu de redite sur la fin de l’album, et quelques références anglo-saxonnes parfois trop appuyées (disons de Nick Drake à Radiohead). Mais c’est finalement bien peu par rapport à l’immense sentiment de quiétude et de sensibilité qu’exalte ce premier effort de Dark Captain Light Captain.

On tient donc là des artistes que l’on a envie de suivre de près malgré le flux incessant des nouvelles révélations annoncées comme les messies du rock, du moins pour la semaine qui vient. Et face à la beauté de "Miracle Kicker" on préfère arrêter d’énumérer les superlatifs et les dithyrambes pour finir sur un silence admiratif.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Jealous Enemies
  2. Parallel Bars
  3. Circles
  4. Remote View
  5. Questions
  6. Robot Command Centre
  7. Speak
  8. Spontaneous Combustion
  9. Everyone We Know
  10. Miracle Kicker

La disco de Dark Captain