"> Death Vessel - Island Intervals - Indiepoprock

Island Intervals


Un album de sorti en chez .

5

Sur la pointe des pieds, Death Vessel s'autorise une échappée belle aux confins de l'identité musicale islandaise...

Edité le mois dernier sur le label Sub Pop, « Island Intervals » est en réalité le fruit de la collaboration entre Jón Þór Birgisson (alias Jónsi, lead de Sigur Rós), son compagnon et producteur Alex Somers et Joel Thibodeau, membre inamovible et à l’origine du projet Death Vessel. Invité par le duo à rejoindre Reykjavík pour l’enregistrement de son nouvel opus, Thibodeau s’initie sur ce troisième album à l’ambient  et aux cavalcades atmosphériques typiques de la scène indépendante islandaise (Pornopop, Stafrænn Hákon, Ólafur Arnalds…), marquant une certaine rupture avec deux premières parutions (« Stay Close » en 2005 & « Nothing Is Precious Enough For Me » en 2008) qui officiaient jusqu’ici dans un néo-folk traditionnel plutôt enchanteur, délivré de surcroît avec une justesse et une sincérité à n’en pas douter.

Outre ce léger revirement, force est de reconnaître que ce troisième album de Death Vessel fleure bon les paysages de toundra et ses volcans alentours, l’abondance de geysers et la beauté d’un ballet visuel entre la roche et les glaciers. D’un point de vue instrumental, les compositions jouissent, pour la première fois dans la discographie de Death Vessel, d’une ouverture symbolisant la recherche de sonorités plus aiguisées, accouchant en conséquence de morceaux aux amplitudes nettement plus généreuses et moins friables qu’à l’accoutumée. Sans conteste liée à la production et aux arrangements du fleuron local Jónsi, la collection proposée de huit titres procure cependant chez l’auditeur un sentiment de « déjà entendu ». Foncièrement parlant, on ne pourrait cautionner que cet album puisse être jugé maladroit, ne serait-ce que par ses qualités esthétiques et les velléités d’exaucement de son créateur.

Malgré la mise en lumière de plusieurs titres parfaitement ciselés (l’introductif Ejecta et son post-rock downtempo, la pop guillerette de Mercury Dime, les exhalations tambour-battant du bien nommé Island Vapors…), les ingrédients qui composent « Island Intervals » pourraient facilement être confondus avec un disque sans grand génie du modèle Sigur Rós. Timbre vocal quasi-similaire, mêmes invocations pour les ballades vaporeuses, sombres et aventurières, alignées une à une avec une instrumentation certes riche mais sans réelle innovation. Assurément, c’est là que le bât blesse. Le doucereux Ilsa Drown (en écoute ci-dessous) illustre bien la tendance, non seulement par ses propriétés aériennes mais aussi par la pureté de l’alliance vocale signée par la paire Thibodeau-Jónsi, habillant le morceau d’un attrait plus qu’agréable mais ultra-stéréotypé, déployé sur un air routinier dont on ne peut s’empêcher de rechercher les antécédents. Finalement, le simple fait qu’une base folk acoustique s’installe en métronome sur la plupart des titres (Trianguled Heart, We Agreed, Loom…) constitue la seule donnée audible pour différencier Death Vessel de son hôte, s’évertuant à conserver ses prédispositions pour insuffler un élan poétique qu’il maitrise plutôt bien, et qui restera intact tout au long de l’album.

On se demanderait presque qui est à l’origine de cette collaboration. Serait-ce un auteur-compositeur en rodage désireux d’élargir son univers ou un autre, connu et reconnu, souhaitant transmettre puis propager les vertus d’un style caractéristique dans lequel il excelle ? Sans pousser le vice à outrance, cette troisième galette de Death Vessel est un album honorable, aussi accommodant que soigné, et qui parviendra sûrement à convaincre une partie de son auditoire par sa légèreté et la féerie de ses souvenirs d’expédition en terres islandaises. Malgré une assimilation trop souvent évidente, « Island Intervals » mérite que l’on lui prête une oreille attentive. Voir les deux si affinités…

 

Community Manager

Tracklist

  1. Ejecta
  2. Velvet Antlers
  3. Triangulated Heart
  4. Mercury Dime
  5. Ilsa Drown (feat. Jónsi)
  6. Island Vapors
  7. We Agreed
  8. Loom

La disco de Death Vessel