"> Girls In Hawaii - Everest - Indiepoprock

Everest


Un album de sorti en chez .

9

Girls in Hawaii n’est plus le même groupe. Par la force des choses, le poids de l’absence, l’incontrôlable circonstance d’une destinée devenue tragique à l’aube du dimanche 30 Mai 2010, date où le batteur Denis Wielemans perdit la vie au volant de son véhicule. Naturellement, la formation brabançonne emmenée par son frère et leader Antoine Wielemans lui a entièrement dédié ce troisième opus baptisé “Everest”. Un titre loin d’être anodin, tant le groupe belge a dû surmonter les épreuves, apprendre à franchir nombre d’obstacles et gravir les reliefs accidentés pour de nouveau atteindre les sommets, clôturant définitivement une abominable période de deuil qui aura donc perduré de longs mois.

Girls in Hawaii n’est plus le même groupe. Par la force des choses, le poids de l’absence, l’incontrôlable circonstance d’une destinée devenue tragique à l’aube du dimanche 30 Mai 2010, date où le batteur Denis Wielemans perdit la vie au volant de son véhicule. Naturellement, la formation brabançonne emmenée par son frère et leader Antoine Wielemans lui a entièrement dédié ce troisième opus baptisé “Everest”. Un titre loin d’être anodin, tant le groupe belge a dû surmonter les épreuves, apprendre à franchir nombre d’obstacles et gravir les reliefs accidentés pour de nouveau atteindre les sommets, clôturant définitivement une abominable période de deuil qui aura donc perduré de longs mois.

On pouvait donc s’attendre à parcourir un album aux contours mélancoliques, un recueil empreint d’amertume inconsciemment disposé à concéder le tournant d’une discographie jusque là magistralement exécutée. Preuve que le groupe belge n’a rien perdu de son allant, “Everest” ne ressemble en rien à une collection d’hommages larmoyants, mais plutôt un équilibre entre exutoires impérieux (Misses, Here I Belong, Head On) et morceaux plus consistants davantage fidèles à son étiquette (We Are The Living, Rorscharch, Wars …). Le désormais sextette s’autorise même à offrir à son auditoire quelques morceaux de bonne facture (l’impeccable Switzerland et ses nappes cinématographiques de harpe, le ténébreux Mallory’s Heights …).

On peine tout de même à reconnaître le groupe de ses débuts, celui qui avait su nous faire apprécier les verdures wallonnes et sa mémorable bande-son insouciante et aérienne en guise de premier effort (“From Here To There”, 2003). Son folk-rock stylistique, racé, épuré, semble avec le temps avoir perdu quelques une de ses cordes. Pourtant, le bonheur d’insérer de nouveau une galette de GIH dans nos platines prend naturellement le dessus, et à l’instar du morceau le plus radieux de cette imposante montagne (Not Dead), les nouvelles sont plutôt rassurantes: Girls In Hawaii est toujours bel et bien vivant.

Community Manager
  • Lien d'écoute
  • Publication 854 vues17 octobre 2013
  • Tags Girls In Hawaii62TV
  • Titres recommandés The Spring Misses Switzerland Not Dead Mallory's Heights Rorschach
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. The Spring
  2. Misses
  3. We Are the Living
  4. Changes Will Be Lost
  5. Switzerland
  6. Here I Belong
  7. Not Dead
  8. Mallory's Heights
  9. Head On
  10. Rorschach
  11. Wars