"> Gong Gong - Laughing With The Moon - Indiepoprock

Laughing With The Moon


Un album de sorti en chez .

Stridences, bruits parasites, grincements, foisonnement de sons hétéroclites : sur ce premier album, la musique du duo français Gong Gong évoque de prime abord un grenier mal rangé, recelant un invraisemblable et précaire empilement de cartons qui menacent de s’écrouler à tout moment. Pas forcément évident de s’y sentir comme chez soi. Alors, tout comme […]

Stridences, bruits parasites, grincements, foisonnement de sons hétéroclites : sur ce premier album, la musique du duo français Gong Gong évoque de prime abord un grenier mal rangé, recelant un invraisemblable et précaire empilement de cartons qui menacent de s’écrouler à tout moment. Pas forcément évident de s’y sentir comme chez soi. Alors, tout comme dans un grenier, il faudra se retrousser les manches et fouiller dans cet amas pour y glaner des trésors cachés, des merveilles oubliées, ou parfois se blesser la main sur un vilain clou rouillé qui traînait là depuis la nuit des temps.

Semblable en cela au "Smash" de Jackson, "Laughing With The Moon" parvient, en s’appuyant sur ce débordement permanent de craquements, de souffles et de bruits, à créer un groove paradoxal. Bien plus canalisé et maîtrisé qu’il n’y paraît à la première écoute, grâce notamment à un recours bienvenu à la batterie et à la contrebasse pour fournir une ossature solide à plusieurs morceaux, ce melting-pot bouillonnant affiche, une fois apaisée la désorientation initiale, une cohérence inattendue.

Babil psychotique sur The Man Who, chants orientalisants sur Out, violons tziganes cybernétiques sur Tzig : Gong Gong adopte souvent une approche du collage visiblement ludique alors même que l’ambiance générale du disque est sombre et menaçante, à l’instar d’un Atone apparemment apaisé, mais prêt à imploser à tout instant. Si ce décalage brouille les pistes et rend le disque un peu difficile à cerner, il est également pour beaucoup dans l’originalité et l’imprévisibilité du cocktail proposé par Gong Gong.

Dansant, travaillé, inspirant, "Laughing With The Moon" mérite amplement que l’on passe quelques écoutes à se familiariser avec son étrangeté.

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. The Man Who…
  2. Kawabata
  3. Out
  4. Radiola
  5. Tzig
  6. Watermill
  7. Atone
  8. Laughing With the Moon
  9. De L'air

La disco de Gong Gong