"> Half Japanese - Hear The Lions Roar - Indiepoprock

Hear The Lions Roar


Un album de sorti en chez .

7

Une fratrie toujours fringante, joyeusement naïve et spontanée

Half Japanese est une histoire de famille. Les frères Fair ont démarré l’aventure durant la dernière moitié des 70’s, période qui à y repenser semble avoir été bien plus avant-gardiste en Amérique qu’ailleurs. « Hear The Lions Roar » intervient donc après plusieurs dizaines de prédécesseurs…

Loin d’être un fardeau, l’expérience semble être un plus dans lequel le groupe pioche sporadiquement, mais clairement, c’est la spontanéité qui semble toujours être le leitmotiv après ces nombreuses années. Une sorte de « je-m’en-foutisme » permanent sur la cohérence des titres, sur la nature des sonorités (kitsch ou arty), préside à la composition musicale et cela donne une vraie personnalité à l’ensemble, chose que l’on ne perçoit pas forcément à la première écoute.

Les premières expériences avec l’opus nous montrent l’influence indéniable que le groupe a pu avoir sur la scène Grunge, avec ses riffs étirés langoureusement en saturation perpétuelle. De même, le chant parlé avec un certain détachement étoffe l’aspect débraillé du propos.

C’est donc après plusieurs écoutes que l’on note les quelques spécificités du disque, notamment l’excellent et presque trip hop dans sa conception lancinante It Never Stops. Tout en contraste entre sa guitare martiale et ses arrangements faussement new age, le titre finit subtilement par embarquer l’auditeur à son insu. Cette sensation va inlassablement se répéter malgré une certaine variété musicale, telle que la transition entre un  It Never Stops presque expérimental et le survolté et simplissime Of Course It Is, brûlot garage dans la plus pure tradition du style.

À d’autres moments, les arrangements vont plus loin et se veulent franchement shoegaze, comme sur le titre éponyme. Cette pluralité semble principalement tenir de la spontanéité du groupe. Car au final « Hear The Lions Roar » est cela, fun, spontané et libre. Mais, derrière ses apparats d’album garage sans prétention, l’opus recèle de nombreuses richesses qui s’avèrent plus addictives qu’il n’y paraît…

Webmaster

Tracklist

  1. Hear The Lions Roar

La disco de Half Japanese