"> Helena Hauff - Lex Tertia - Indiepoprock

Lex Tertia


Un album de sorti en chez .

7

"Lex Tertia" est une "exploration plus poussée d'un truc barré, crasseux, soniquement écrasé, dysfonctionnel, qui débute là où "Actio Reaction" (EP de 2013) s'était arrêté". Ce sont les mots de la très productive Helena Hauff au sujet de son dernier EP qui fait suite à son album "A Tape" paru un mois avant. De quoi mettre l'eau à la bouche à tous les amateurs de techno industrielle.

« Lex Tertia » est une « exploration plus poussée d’un truc barré, crasseux, soniquement écrasé, dysfonctionnel, qui débute là où Actio Reaction (EP de 2013) s’était arrêté ». Ce sont les mots de la très productive Helena Hauff au sujet de son dernier EP qui fait suite à son album A Tape paru un mois avant. De quoi mettre l’eau à la bouche à tous les amateurs de techno industrielle.

En seulement quelques années, l’allemande a réussi à creuser son sillon dans le paysage électronique contemporain en proposant une musique sombre et un sens de la mélodie inégalé. Le titre C45p issu de son dernier album en est la parfaite démonstration. Jouant toujours avec ses synthés analogiques et ses rythmiques à l’esthétique post-punk, elle revient avec les cinq titres de « Lex Tertia » remettre les choses au clair, histoire de permettre à ceux qui ne sont pas adeptes du retour du printemps de se plonger dans des contrées musicales moins lumineuses.

Malgré The First Time He Thought, He Died, premier titre dévoilé qui laissait présager d’un voyage vers une musique ambient, Helena Hauff a rapidement montré qu’elle n’était pas là pour plaisanter en surprenant tout le monde avec son second extrait The Bean Field And The Gods plus direct et massif. Le reste de l’EP se situe d’ailleurs bien plus dans cette veine là à l’image du diptyque Reaktion I et Reaktion II qui révèle une techno sans concessions. Sans compter le claustrophobique Drowning Demons qui ouvre l’album de façon magistrale.

Vous l’aurez saisi, Helena Hauff s’impose donc comme le nouveau phénomène techno actuel. Avec seulement cinq titres, elle démontre toute sa maîtrise. Vivement la suite donc, sachant qu’elle est actuellement en cours de préparation d’un maxi sur le label Werkdiscs.

 

Chroniqueur

Tracklist

  1. Drowning Demons
  2. The Bean Field And The Gods
  3. Reaktion I
  4. Reaktion II
  5. The First Time He Thought, He Died

La disco de Helena Hauff