"> Jean-Philippe Viret - L'Indicible - Indiepoprock

L’Indicible


Un album de sorti en chez .

l’album « l’indicible » aurait pu ne jamais voir le jour. Sortie initialement programmée chez l’écurie indépendante Sketch, la commercialisation de ce disque a failli être annulée, après l’annonce en décembre 2004 de la fin d’activité du label. Déterminé à faire exister ce disque, Jean-Philippe Viret vend une de ses contrebasses pour financer la séance d’enregistrement. Un […]

l’album « l’indicible » aurait pu ne jamais voir le jour. Sortie initialement programmée chez l’écurie indépendante Sketch, la commercialisation de ce disque a failli être annulée, après l’annonce en décembre 2004 de la fin d’activité du label. Déterminé à faire exister ce disque, Jean-Philippe Viret vend une de ses contrebasses pour financer la séance d’enregistrement. Un an après, en janvier 2006, sous la marque Minium (distribution Discograph), « l’indicible » atterrit dans les bacs pour notre grand plaisir.

Jean-Philippe Viret (contrebasse) et ses deux acolytes Edouard Ferlet (piano) et Antoine Banville (batterie) proposent neuf compositions jazz parfaitement abouties. Plusieurs climats alternent: douceur mélodique (Valse à Satan), énergie rythmique et mélodies incisives (A plus d’un titre, Ping Pong), atmosphère sombre et mélancolique? Les morceaux oscillent entre une pesanteur bientôt transformée en fougue contenue, qui basculerait enfin dans des débordements plus radicaux.

Ce trio se distingue des autres formations piano / contrebasse / batterie puisque son leader est le contrebassiste… et cela se ressent. l’instrument est fortement mis en valeur : solo de contrebasse avec archet pour débuter et conclure cet album (Ascendant vierge et Vierge), jeu dans des registres variés, échappées récurrentes, exposition des thèmes? Il n’empêche bien évidemment que le jeu collectif du trio fonctionne à merveille et reste le socle de cet album.

A l’écoute des ces neuf morceaux, on ne s?ennuie pas (le disque s?écoute facilement d’une seule traite) et on ne s?en lasse pas. Force est de constater que « l’indicible » est un disque plus que réussi et ravit (ou ravira) tous les amateurs de jazz actuel.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Anxiety - Intro
  2. Conversations
  3. Titanic
  4. Bad Energy
  5. Righteous
  6. Blood On My Jeans
  7. Smile (with The Weeknd)
  8. Tell Me U Luv Me (with Trippie Redd)
  9. Hate The Other Side (with Marshmello & The Kid Laroi)
  10. Get Through It - Interlude
  11. Life's A Mess (feat. Halsey)
  12. Come & Go (with Marshmello)
  13. I Want It
  14. Fighting Demons
  15. Wishing Well
  16. Screw Juice
  17. Up Up And Away
  18. The Man, The Myth, The Legend - Interlude
  19. Stay High
  20. Can't Die

La disco de Jean-Philippe Viret