"> Jenny Wilson - Hardships ! - Indiepoprock

Hardships !


Un album de sorti en chez .

Il est toujours malvenu de se plaindre de quelque chose lorsque ça finit par arriver, mais on peut cependant s’étonner qu’il ait fallu près d’un an pour qu"Hardships !", le second album solo de Jenny Wilson, soit enfin distribué chez nous. Car sincèrement, qu’est-ce qui peut s’opposer à ce que ce disque accède à une […]

Il est toujours malvenu de se plaindre de quelque chose lorsque ça finit par arriver, mais on peut cependant s’étonner qu’il ait fallu près d’un an pour qu"Hardships !", le second album solo de Jenny Wilson, soit enfin distribué chez nous. Car sincèrement, qu’est-ce qui peut s’opposer à ce que ce disque accède à une audience un minimum consistante pour peu qu’on se donne la peine de le promouvoir correctement ? La voix de Jenny Wilson elle-même ? Certes, son intonation qui la fait assez vite monter dans les aigüs peut faire tiquer, mais au final, elle se révèle aussi un atout lorsqu’elle se lance dans un phrasé chaloupé et alerte (Like a fading rainbow). Et puis de toute façon il paraît difficilement concevable qu’un auditeur potentiel ne finisse pas par passer outre. Quoi d’autre encore ? Eh bien on ne voit pas trop, à moins de considérer que Jenny Wilson se situe dans un entre-deux trop mouvant, entre musique exigeante et musique grand public.

Pourtant, "Hardships !", dans la lignée du déjà très réussi "Love and youth", présente de sacrés atouts. Du côté de l’ambition, la suédoise se pose en garante d’une pop toujours inventive, mouvante, qui marie avec naturel textures organiques, gimmicks et boucles électroniques (Porcelain castle), une pop qui sait lorgner du côté du r’n’b en y ajoutant une touche de solennité (Anchors made of gold), ou au contraire évoquer le blues pour mieux l’emmener sur le dance-floor (The path, Strings of grass).

Ensuite, "Hardships !" est une imposante collection de refrains ciselés, imparables, dansants en diable, du très second degré Pass me the salt à Clattering hooves, et plus encore sur les ravageurs The wooden chair et Only here for the fight, morceaux sur lesquels Jenny Wilson désosse littéralement des dynamiques qui s’inviteraient d’abord volontiers au cabaret pour les transformer en tubes fédérateurs. "Hardships" est de ces albums qui respirent la liberté, l’éclectisme sans maniérisme, la facilité d’accès sans racolage. Que demander de plus ?

Rédacteur en chef

Tracklist

  1. The Path
  2. Like a Fading Rainbow
  3. Clattering Hooves
  4. The Wooden Chair
  5. Porcelain Castle
  6. Anchor Made of Gold
  7. Bad Waters
  8. Only Here For The Fight
  9. Pass Me The Salt
  10. Motherhood
  11. Hardships
  12. We Had Everything
  13. Strings of Grass

La disco de Jenny Wilson