"> Ken Ikeda - Merge - Indiepoprock

Merge


Un album de sorti en chez .

Uuuuuuuuu uuuuuuuuu//uuuuuuuu uuu uuu/uuuuuuuuuuuu uuuu uuu uuuuuuoo ooooouu uuuuuuuu //aaaaaaa §§ ooouuuuuuuu***// // uuuuuu //uuuu //iiiiiiiiiiiiiii iiiiiiiiii uuuuuuu zz///ziiiiiiiiiiiiiiii iiiiiiiiiiiiii iiiiiiiiiiii iiiiiiiiiiiiiiiiii___ hhhiihiiiiiih //iiiiiiiiiiiiiii… Pour certains, cet album de Ken Ikeda ne sera pas plus que cela. Une série de variations autour de larsens électroniques, de modulations de fréquence autour d?une seule note et d?autant […]

Uuuuuuuuu uuuuuuuuu//uuuuuuuu uuu uuu/uuuuuuuuuuuu uuuu uuu uuuuuuoo ooooouu uuuuuuuu //aaaaaaa §§ ooouuuuuuuu***// // uuuuuu //uuuu //iiiiiiiiiiiiiii iiiiiiiiii uuuuuuu zz///ziiiiiiiiiiiiiiii iiiiiiiiiiiiii iiiiiiiiiiii iiiiiiiiiiiiiiiiii___ hhhiihiiiiiih //iiiiiiiiiiiiiii…

Pour certains, cet album de Ken Ikeda ne sera pas plus que cela. Une série de variations autour de larsens électroniques, de modulations de fréquence autour d?une seule note et d?autant plus, si vous êtes un auditeur peu patient ayant besoin d?entrer immédiatement dans le vif du sujet.

De longues plages à l?atmosphère de glace sur lesquelles viennent tomber les gouttes trop longtemps en attente sur des stalactites improbables. Tout se joue derrière et demande une attention toute particulière pour en saisir les nuances. Pourtant au fil de ces pièces sonores se dessinent des choses aux contours plus définis voire plus poétiques comme sur Yume (dream), dont les blips d?electronica se laissent apporter par la mer, comme des perles échappées de leur coquille protectrice? Mais la vague de sons statiques reprend possession de son environnement et recouvre tout paysage de glace laissant alors le vent frotté à cet univers de cristal?

Avec cet album Ken Ikeda poursuit un travail de recherche commencé au début des années 1990, sorte de journal sonore, tout en sérénité mais qui n?accrochera sans doute pas immédiatement l?oreille du novice, car ardu. Pour ceux qui dépasseront leurs à priori, la rencontre en vaudra la peine.

Chroniqueur
  • Publication 177 vues1 avril 2004
  • Tags Ken IkedaTouch
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Meian (contrast)
  2. Lightdark
  3. Cityscape
  4. No Beginning Nor End
  5. Gate
  6. Usual Path
  7. Yume
  8. Old Moon In The Army Of The Moon
  9. Ambiguity
  10. Equinoctal Week
  11. Merged Into A Circle

La disco de Ken Ikeda