"> Left Lane Cruiser - Dirty Spliff Blues - Indiepoprock

Dirty Spliff Blues


Un album de sorti en chez .

7

Stoner blues et ode au chanvre, la sérénité guette Left Lane Cruiser

« Dirty Spliff Blues », plus que le septième album de Left Lane Cruiser, marque le début de la seconde vie du groupe. Jusqu’ici au format duo, les gars de Fort Wayne passent à 3, et exit le sensationnel Bren Beck (sniff), remplacé aux fûts par Pete Dio. Nouvel instrument, détenu par Joe Bent, le skateboard slide guitar, tout un programme…

Qu’en est-il au rayon du son?

Et bien, de façon inévitable, ce qui devait arriver arriva, le groupe explore de nouveaux horizons. En effet, jusqu’ici chantre, voir tête d’affiche, d’une scène trash garage blues, les 3 joyeux drilles insufflent plus de structure, avec des compositions plus fournies (et donc moins directes),  plus de puissance et de poids à leur son. En résulte une rencontre de deux mondes, avec l’arrivée massive du heavy et du stoner dans les mesures de ces nouveaux titres.

Les thèmes explorés? Et bien, la pochette ou le titre de l’opus résume assez bien l’ambiance… Et, à cet égard, on croit bien déceler quelques références dans l’interprétation au heavy psyché seventies. C’est ainsi que le passage des années semble avoir inexorablement érodé la fureur des « All You Can Eat » (vraie grande référence en la matière) au profit de plus de sérénité (ou de mollesse).

On a donc à faire à un très bon opus à forte identité, sans qu’il n’en perdre du relief. Left Lane a eu le bon goût de changer le cap, sans partir aux antipodes non plus. Après, il reste la question des goûts musicaux, et sur ce point, Brenn, tu nous manques…

S’il ne devait en rester qu’un titre : Tangled Up In Bush

Webmaster

Tracklist

  1. Tres Borrachos
  2. Elephant Stomp
  3. Whitebread n' Beans
  4. Tangled Up in Bush
  5. Heavy Honey
  6. Dirty Spliff Blues
  7. Cutting Trees
  8. All Damn Day
  9. Skateboard Blues
  10. She Don't Care

La disco de Left Lane Cruiser