"> Lucius - Wildewoman - Indiepoprock

Wildewoman


Un album de sorti en chez .

7

Avec Lucius on a la tête dans les années folk mais les pieds bien ancrés en 2014.

Quelques mois après s’être montrés pour la première fois en France pendant le festival des Inrocks en novembre dernier, Lucius arrivent dans les bacs avec leur premier opus «Wilderwoman», à la croisée des chemins entre une folk de saloon et pop haute en couleur. Composé de 5 membres, ce sont les deux têtes blondes au chant et jumelles presque parfaites sur scène, Jess Wolfe and Holly Laessig, qui volent la vedette avec grâce.

Tout au long de l’album, elles chantent à l’unisson, ne faisant qu’une pour nous offrir des titres puissants (Hey, Doreen, Nothing Ordinary) mais parfois plus mélancoliques (Go Home, Two of Us on the Run). Le disque s’ouvre avec Wilderwoman, un titre à double ambiance : des couplets subtilement soulignés par des percussions aux allures de sabots de cheval et un refrain puissamment relevé d’une guitare folk. La surprise est agréable et ne présage que du bon pour la suite. Turn it Around enchaîne avec ces clappements de mains irrésistibles. Le titre, résolument plus moderne, enchante par ses rythmiques endiablées qui en feraient taper des pieds jusqu’au plus sceptique. Le trio d’entrée du disque se termine avec Go Home, un moment d’une grâce triste où les voix se brisent pendant le refrain pour chanter la fin d’un amour (« I don’t need you anyway i don’t need you go home’). Comme l’indique son titre, Nothing Ordinary explose à mi-chemin du disque comme un véritable tumulte de rythmes, de voix et d’instruments. On sait à peine où donner de la tête au milieu de ce joyeux vacarme. Two of Us on the Run sera le calme après la tempête. Une simple guitare sèche et deux voix, juste le nécessaire pour un titre sensible et doux qui se clôture avec une délicate énergie instrumentale.

Des mélodies efficaces, une belle sensibilité et deux voix authentiques. Lucius mène sa barque avec succès du début à la fin de ce premier album bariolé d’ambiances qui entrecroisent les genres avec désinvolture.

Chroniqueur
  • Publication 632 vues10 avril 2014
  • Tags LuciusPIAS
  • Partagez cet article
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Wildewoman
  2. Turn It Around
  3. Go Home
  4. Hey, Doreen
  5. Tempest
  6. Nothing Ordinary
  7. Two of Us On the Run
  8. Until We Get There
  9. Don't Just Sit There
  10. Monsters
  11. How Loud Your Heart Gets
  12. Turn It Around - (Recorded live at Sounds Like a Fire)
  13. Everybody Wants to Rule the World
  14. How Loud Your Heart Gets - Spotify Sessions curated by Jim Eno
  15. It Doesn't Matter Anymore - Recorded live in Brooklyn with JD McPherson
  16. Wonderful - Recorded Live at KCSN, Los Angeles
  17. Don't Just Sit There - Recorded live at Sounds Like a Fire
  18. Genevieve
  19. Until We Get There - Vlad Lucan Remix

La disco de Lucius

Good Grief5
50%

Good Grief

Wildewoman7
70%

Wildewoman