"> Lust - Leaving Monte Carlo - Indiepoprock

Leaving Monte Carlo


Un album de sorti en chez .

On peut s’en apercevoir au fil des mois : la scène post-rock française n’en finit pas de s’étoffer. L’est nous apporte son lot de bons groupes, et après Drey, groupe strasbourgeois chroniqué il y a peu sur ce site, c’est à Lust que l’on va s’intéresser. Originaire de Besançon, c’est néanmoins sur un label californien […]

On peut s’en apercevoir au fil des mois : la scène post-rock française n’en finit pas de s’étoffer. L’est nous apporte son lot de bons groupes, et après Drey, groupe strasbourgeois chroniqué il y a peu sur ce site, c’est à Lust que l’on va s’intéresser.
Originaire de Besançon, c’est néanmoins sur un label californien que Lust décide de nous livrer leur première galette. La pochette du disque, soyons en sûr, annonce la couleur quant au contenu de l’album : un post rock raffiné, sensuel, intime… le chant sait se faire rare (se faire attendre ?), et semble commenter à sa guise les guitares subtiles tissant les compositions (relativement courtes pour le genre) de l’album. Mais c’est lorsque l’on est installés bien au chaud, et surtout lorsque l’on s’y attend le moins que la bombe explose. Des morceaux tels que « k » ou encore « On est (déjà) arrivé », porté par un sample aussi habilement choisi qu’utilisé, dégagent une puissance hors du commun, relâchant la tension dévastatrice accumulée au cours des précédents morceaux. Si la plupart des titres peuvent évoquer les écossais de Mogwai, le groupe se réclame également de formations incontournables telles que Slint…
Autant dire que pour un premier essai, celui ci est clairement réussi ! On a hâte de voir évoluer ce groupe, et surtout de le voir sur scène (une tournée semble prévue au printemps), afin de confirmer ces bonnes dispositions….

Jul
Chroniqueur
  • Publication 334 vues17 septembre 2002
  • Tags LustRedwood
  • Partagez cet article

La disco de Lust