"> Machinefabriek - Marijn - Indiepoprock

Marijn


Un album de sorti en chez .

« Le label Lampse est mon ami, le label Lampse est mon ami, le … », faut-il se répéter à tue-tête après s’être fait décaper les conduits auditifs par Machinefabriek. Ce calme, cette noirceur ; un univers propice aux frissons et aux tremblements. « Maman, y a des fantômes dans mon disque », a-t-on envie de glisser avant que […]

« Le label Lampse est mon ami, le label Lampse est mon ami, le … », faut-il se répéter à tue-tête après s’être fait décaper les conduits auditifs par Machinefabriek. Ce calme, cette noirceur ; un univers propice aux frissons et aux tremblements. « Maman, y a des fantômes dans mon disque », a-t-on envie de glisser avant que la lumière ne quitte la pièce.

Rutger Zuydervelt aime les nappes de guitares angoissantes, les demi-silences et les poils hérissés. Des chaînes qui claquent, des portes qui grincent, des bruits de gravier, voilà ce qui semble être son quotidien. Alors que les notes de piano résonnent, une atmosphère enfumée vous frappe directement à l’estomac. Ce compositeur allemand prend visiblement un malin plaisir à nous imaginer paniquer dans nos petits souliers.

« Marijn » c’est un peu la bande son de la Famille Addams écrite par William Basinski. Réservé aux adeptes de musique anxiogène.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Kreukeltape
  2. Somerset
  3. Wolkenkrabber
  4. Schipbreuk
  5. J'espere Ca
  6. Lawine