"> Miossec - L'étreinte - Indiepoprock

L’étreinte


Un album de sorti en chez .

La quarantaine passée (marquée par « 1964 »), Miossec semble plus serein. Finis les concerts baclés, les interviews expédiées, les coups de gueule décalés, le brestois aspire à une carrière paisible et libertine. Carnets de route avec Cali, collaborations et textes pour ses potes de la chanson française (Mass Hysteria, Joseph d’Anvers, Yann Tiersen ), […]

La quarantaine passée (marquée par « 1964 »), Miossec semble plus serein. Finis les concerts baclés, les interviews expédiées, les coups de gueule décalés, le brestois aspire à une carrière paisible et libertine. Carnets de route avec Cali, collaborations et textes pour ses potes de la chanson française (Mass Hysteria, Joseph d’Anvers, Yann Tiersen ), Miossec fait ce qu’il veut et va là où le vent le mène, au gré de ses envies, comme le prouve ce nouvel album.

Certes, à ce stade, le défi est aussi gros qu’une corde de guitare, mais Miossec l’a relevé avec autant d’entrain que pour ses précédents opus. Côté textes, rien de nouveau, la mélancolie et les relations amoureuses restent des sources d’inspiration intarissables et « L’étreinte » triture tout cela avec délectation. C’est plutôt sur les mélodies et les arrangements que les chansons diffèrent des précédentes productions. Jamais un album de Miossec n’avait accueilli autant de musiciens et d’orchestrations. Zita Zwoon, Les Valentins, l’éternel Jean-Louis Pierrot laissent ici leurs empreintes, offrant une belle palette de nuances entre le très symphonique L’amour et l’air et le plus simple Quand je fais l’amour (qui n’est pas sans rappeler La fidélité des premières heures). Petit clin d’oeil à la pochette mise en peinture par Paul Bloas (qui a notamment oeuvré pour Noir Désir).

Avec « L’étreinte », Miossec ne s’éloigne pas trop de son chemin si finement tracé. Disons qu’il confirme son statut de compositeur/interprète de talent. Un album aussi chaleureux que l’étreinte d’un vieil ami.

Chroniqueur
  • Publication 367 vues2 octobre 2006
  • Tags MiossecPIAS
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Anxiety - Intro
  2. Conversations
  3. Titanic
  4. Bad Energy
  5. Righteous
  6. Blood On My Jeans
  7. Smile (with The Weeknd)
  8. Tell Me U Luv Me (with Trippie Redd)
  9. Hate The Other Side (with Marshmello & The Kid Laroi)
  10. Get Through It - Interlude
  11. Life's A Mess (feat. Halsey)
  12. Come & Go (with Marshmello)
  13. I Want It
  14. Fighting Demons
  15. Wishing Well
  16. Screw Juice
  17. Up Up And Away
  18. The Man, The Myth, The Legend - Interlude
  19. Stay High
  20. Can't Die

La disco de Miossec

1964
0%

1964

Brûle
0%

Brûle

A prendre
0%
Baiser
0%

Baiser

Boire
0%

Boire