"> Morcheeba - The Antidote - Indiepoprock

The Antidote


Un album de sorti en chez .

C’est après trois ans d’absence que Morcheeba, emmené par les frères Godfrey nous revient avec « The Antidote ». Depuis « Charango », leur avant-dernier album qui se présentait comme un modèle de diversité, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et de nombreux changements semblent avoir influencé leur musique (les deux frangins se sont […]

C’est après trois ans d’absence que Morcheeba, emmené par les frères Godfrey nous revient avec « The Antidote ». Depuis « Charango », leur avant-dernier album qui se présentait comme un modèle de diversité, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et de nombreux changements semblent avoir influencé leur musique (les deux frangins se sont notamment lancés dans des side-projects très différents). La charismatique chanteuse Sky Edwards ayant quitté le groupe, c?est Daisy Martey qui prend la relève.

Dès la première écoute, surprise. Si le timbre de Daisy ne diffère pas vraiment de celui de Sky, l’orientation musicale prise par le groupe s’avère en revanche profondément différente. Au placard les alliages trip-hop/rock/hip-hop et les ambiances feutrées. Morcheeba abandonne ses fameux tempos lents pour se lancer cette fois dans une pop/rock légèrement orientée sixties. La voix de chanteuse soul de Daisy adoucit des rythmes frappants qui deviennent même entraînants sur des titres comme Living Hell. Il y a dans tout cela une certaine fraîcheur et un dynamisme auxquels le groupe ne nous avait pas habitués et qui rend le tout assez savoureux. Ce changement en surprendra plus d’un… mais en décevra sans doute également beaucoup.
En effet, si certains morceaux comme Everybody Loves A Loser se montrent très efficaces dans leur style, « The Antidote » tombe parfois dans la pop facile (Lighten Up) et manque réellement d’originalité dans son ensemble. Il y a certes beaucoup de sincérité dans ce nouvel opus enregistré en live, mais l’intimité envoûtante et la diversité caractéristiques du travail de Morcheeba n’y sont plus. Le groupe change totalement de visage et semble vouloir rentrer dans une mouvance moins osée et qui correspond à la mode du moment.

« The Antidote » contentera sans doute des néophytes mais c’est un nouveau Morcheeba bien loin du précédent qu’il faudra apprendre à aimer.

Chroniqueur
  • Publication 382 vues14 juin 2005
  • Tags MorcheebaEcho
  • Partagez cet article

La disco de Morcheeba