"> Ms. John Soda - While Talking EP - Indiepoprock

While Talking EP


Un album de sorti en chez .

Dans la famille Notwist, je demande Ms. John Soda, le projet formé par le bassiste, Micha Acher, avec la chanteuse Stephanie Böhm. Ce duo avait accouché d?un excellent premier album en 2002, savant métissage entre la nervosité de Sonic Youth, le groove de New Order et la précision de Kraftwerk. Un an plus tard, l?écoute […]

Dans la famille Notwist, je demande Ms. John Soda, le projet formé par le bassiste, Micha Acher, avec la chanteuse Stephanie Böhm. Ce duo avait accouché d?un excellent premier album en 2002, savant métissage entre la nervosité de Sonic Youth, le groove de New Order et la précision de Kraftwerk. Un an plus tard, l?écoute de ce EP cinq titres s?avère déroutante. Il en faut justement plusieurs avant d?assimiler l?évolution des compositions de Ms. John Soda. Les influences et le son n?ont pourtant pas beaucoup varié, mais l?humeur, si.

Angoissantes et torturées, les guitares de « No. one », morceau très rock et impressionnant, font remuer les méninges, plus que les hanches. « Sometimes stop, sometimes go », offre ensuite quelques réminiscences du premier album, par sa mélancolie délicate et son rythme entraînant. Jusqu?ici, l?auditeur est quelque peu décontenancé, mais l?effort s?avère payant. La suite est malheureusement beaucoup moins convaincante. Des trois derniers titres, seul se dégage péniblement « I think it could work, Marylin », mais certainement pas le morceau retravaillé par Subtle, collectif issu du label Anticon, en plage 3.

Connaissant le potentiel de Ms. John Soda, on est en droit d?être déçu par ce EP mi-figue mi-raisin. On ne va pourtant pas reprocher au duo d?avoir cherché à se renouveler. Quoique. Plus cérébral et moins accessible, ce « While Talking » réfléchit trop et ne nous parle pas assez. On sait maintenant qu?on préfère faire la fête avec Ms. John Soda plutôt que de partager ses coups de grisou introspectifs.

Chroniqueur

La disco de Ms. John Soda