"> novö - Je Retiens Ton Souffle - Indiepoprock

Je Retiens Ton Souffle


Un album de sorti en chez .

Monopsone innove, novö rénove. Pour le label de Laudanum, Velma ou encore Abstrakt Keal Agram, "Je Retiens Ton Souffle" est une première : jamais Monopsone n’avait fait paraître de disque chanté en français. Quant à novö, duo dont voici le premier album, disons qu’il paraît encore pour le moins marqué par les influences de quelques grands […]

Monopsone innove, novö rénove. Pour le label de Laudanum, Velma ou encore Abstrakt Keal Agram, "Je Retiens Ton Souffle" est une première : jamais Monopsone n’avait fait paraître de disque chanté en français. Quant à novö, duo dont voici le premier album, disons qu’il paraît encore pour le moins marqué par les influences de quelques grands anciens du rock français indépendant et arty.

Crevons l’abcès tout de suite, l’influence d’autres toulousains passés à l’indie-postérité, Diabologum, est évidente, voire omniprésente dans cette façon de scander des paroles d’une voix blanchie par l’angoisse, ou d’aligner des textes faits de formules définitives ("le cul entre deux chaises, on est mieux par terre", "on aura fait ce qu’il fallait faire, on aura vu ce qu’il fallait voir"), qui sonnent comme autant de slogans aussi séduisants de prime abord que cryptiques et pour tout dire presque gratuits à l’arrivée.

On pourrait même écrire que novö cherche parfois les coups, en plaçant en introduction de D’Abord La Mer un texte samplé sur un fond musical (oui, ça rappelle La Maman et La Putain de qui-vous-savez). Dieu merci, la suite du morceau, un des plus réussis de l’album, nous fait oublier ce clin d’œil trop appuyé.

Comme pour Diabologum, donc, c’est plus pour leur musique que pour leurs textes qu’on accordera les honneurs à novö. L’habillage musical, sobre et intelligent, est très séduisant, savant mélange d’électronique élégante et de guitares discrètement dissonantes, met en valeur de vraies mélodies. Le morceau-titre montre bien le talent du duo à bâtir des ambiances, désespérées et parfois anxiogènes.

Un premier album plutôt prometteur en somme ; on attend maintenant que novö affirme sa personnalité en faisant oublier le poids d’influences (plus que contestables) sur les textes et le chant.

Chroniqueur
  • Publication 194 vues9 octobre 2007
  • Tags novöMonopsone
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Une Vie Ailleurs
  2. Je Retiens Ton Souffle
  3. Immobile
  4. Cosa Mentale
  5. La Chute Des Corps
  6. Document Sonore
  7. Sous Vide
  8. Versailles Plage
  9. D'abord La Mer
  10. Le Train Fantome

La disco de novö