"> Peter Matthew Bauer - Liberation! - Indiepoprock

Liberation!


Un album de sorti en chez .

7

Si on attendait davantage du hiatus des Walkmen, la première livraison de son leader Hamilton Leithauser, voire les comptines folk du claviériste Walter Martin, c'est finalement son bassiste Peter Matthew Bauer qui a le mieux tiré son épingle du jeu...

Considéré parfois comme l’élément plus discret du combo new-yorkais The Walkmen, Peter M. Bauer s’est, semble-t-il, senti pousser des ailes à l’heure de délivrer sa mouture personnelle, comme l’on fait simultanément ses acolytes Hamilton Leithauser (« Black Hours ») et Walter Martin (« We’re All Young Together »), tous deux auteurs de virées solitaires aux succès plus ou moins discutables.

Symboliquement baptisé « Liberation! », ce premier essai du natif de Philadelphie est en réalité l’équation parfaite entre un artiste évoluant à l’ombre de ses pairs et son indéniable talent pour la composition, profitant de l’arrêt momentané de son groupe pour enfin libérer la quintessence insoupçonnée de son panel créatif.

Décomplexé comme jamais, Peter M. Bauer délivre un joyau brut, nourri d’un mariage entre americana, folk rédempteur et rock policé, saupoudré de ses propres expériences et de souvenirs d’une enfance vécue sur le continent asiatique. Pour preuve, sa fresque typique en guise d’artwork couplée aux intonations hindouistes du titre d’ouverture I Was Born In an Ashram illustre, à titre exemplaire, l’étendue de son ouverture spirituelle.

Véritable culturaliste dans l’âme, le bassiste des Walkmen s’est inspiré de son attrait pour les religions, la mythologie et autres atmosphères exotiques dans l’optique de parfaire son édifice. S’il n’a pour autant pas souhaité faire de cet album une autobiographie sonore, Peter M. Bauer a en revanche puisé des éléments de sa personnalité pour rendre l’essence de son oeuvre la plus universelle possible. D’un folk salvateur en forme d’ode à sa ville natale sur Philadelphia Raga au storytelling pop de You Are The Chapel, en passant par la rythmique hispanisante de l’éponyme Liberation! ou les notes de piano délicieusement lo-fi d’Instanbul Field Recording, Peter M. Bauer se mue en promoteur d’influences multi-ethniques qu’il ne cesse de distiller en filigrane, avec pour seul et unique dessein d’inviter son assistance au voyage.

Au-delà de morceaux quelque peu calqués sur la dernière galette des Walkmen (Latin American Ficciones, Irish Wake In Varanasi…), le troisième fugitif du groupe dresse avec ce premier album un autoportrait à la teneur plus qu’honorable. Celui d’un artiste que l’on croyait effacé et qui a su attendre sa maturité artistique pour se lancer sans complexes dans le grand bain. Un acte symbolique de liberté, en somme…

 

Community Manager

Tracklist

  1. I Was Born In An Ashram
  2. Latin American Ficciones
  3. Philadelphia Raga
  4. Fortune Tellers
  5. Shiva The Destroyer
  6. Liberation!
  7. Scientology Airplane Conversations
  8. Istanbul Field Recordings
  9. Irish Wake In Varanasi (For Big Pete Devlin)
  10. Shaved Heads & Pony Tails
  11. You Are The Chapel

La disco de Peter Matthew Bauer