"> Pneu - Destination Qualité - Indiepoprock

Destination Qualité


Un album de sorti en chez .

7

Pneu importe la destination pourvu qu'on ait le bruit !

Découvert dans le cadre de l’exceptionnel projet La Colonie De Vacances, Pneu est de ces groupes jusqu’au-boutistes auxquels on peut prédire un éternel succès d’estime. Tels des Rhume du math rock, Pneu ne vous facilite pas les choses, et l’accessibilité de leur musique restera des plus diffuses. Mais à l’image de l’attraction sombre que peut provoquer la poésie  du duo dacquois, les deux compères de Pneu s’échinent entre nihilisme et iconoclastie à nous asséner leur notes comme des uppercuts à nos acquis de mélomanes.

Une guitare, une batterie, une voix qui n’apparaît que sur le 8ème des neufs titres, le presque « commercial »  Hinges (si tous les titres commerciaux l’étaient de la sorte, nous ne louperions aucune session de The Voice…). Oui Pneu est un groupe instrumental, ils ont cela en commun avec Mogwaï, ainsi qu’un certain goût pour l’invitation au voyage (destination qualité). Là où par contre nos écossais papes du Post-rock, se fendent de productions léchées tout en montées et fluidité, Pneu est à rebours. Dès les intros la  violence inouïe vous fait suffoquer, Pneu manie ses rythmiques comme une prise de contrôle de votre corps. On ressent d’autant plus cela en live (dernier point commun avec Mogwaï) mais au lieu de se sentir léger, on se sent étouffé, dérangé, comme allongé dans un lit trop étroit, dans une chambre mal isolée près d’une gare. Voilà ce qu’est Pneu, des sales gosses qui ne vous veulent pas que du bien…

Vendre ce disque en vantant malaise et dissonances ne trouvera pas d’écho chez le grand public, de toute évidence. Mais quelle qualité ! Une vraie science musicale, de savants fous peut-être, transpire des mains des deux compères. Et l’énergie qui se dégage de « Destination Qualité » sent clairement la sueur, l’ambiance moite du studio, faisandée par les lampes d’ampli en surchauffe.

Au rayon étiquetage, « Destination Qualité » oscille entre math rock, noise et métal, dans un déversement de rage et d’introspection. La batterie est en surrégime sur une bonne partie de la quarantaine de minutes, ses phases de simili repos s’apparentant plus à un piège pour l’auditeur. Et comment définir le jeu de guitare… Une vraie énigme, on pourrait en appeler à Shellac ou 31Knots, mais ce serait dénaturer la personnalité jouissive et complètement déstructurée particulière qui se dégage de cet opus. A côté de ces deux éléments constitutifs, la production est clairement à la hauteur et renforce, alimente cet esprit suintant le nihilisme, l’anarchie studieuse.

Pneu, ce sont deux geeks musicaux violents dont les pérégrinations telles que les improbables The Biggest, The Ankle ou Astronomism, comme l’encyclopédique Gin Tonique Abordable, sont autant d’odes à la folie poétique et créatrice à grand coups d’accords bizarroïdes, de sonorités étranges et de rythmiques inattendues. Mais attention à ne pas se méprendre, un plus linéaire Pyramide Banane Chocolat aux accents presque pop, est là également pour rappeler que ces deux frères de délires maîtrisent parfaitement leur sujet.

Voilà donc ce qu’est ce nouveau bijou de Pneu, « Destination Qualité » quarante minutes pour masochistes auditifs, cet opus n’est ni accessible ni bienveillant, mais mon dieu, quel bonheur une fois l’abandon de soi acté.

S’il ne devait en rester qu’un titre:Gin Tonique Abordable.

Webmaster
  • Publication 517 vues27 janvier 2015
  • Tags PneuHead Records
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Municipal Geographic
  2. Pyramide banane chocolat
  3. Catadioptre ambidextre
  4. Gin tonique abordable
  5. Futur plus tard
  6. Temple machine
  7. The Biggest, the Ankle
  8. Hinges
  9. Astronomism

La disco de Pneu

Destination Qualité7
70%
Highway To Health
0%

Highway To Health

Pince Monseigneur
0%

Pince Monseigneur