"> Quilt - Held In Splendor - Indiepoprock

Held In Splendor


Un album de sorti en chez .

5

Enfants spirituels des Byrds et de la musique country-rock des années '70, le trio du Massachusetts s'est reclus dans les studios du label Mexican Summer de Brooklyn pour parfaire son deuxième acte, trois ans après un premier album éponyme plutôt convaincant ...

Profitant de la pause solitaire de son acolyte Kevin Morby, Jarvis Taveniere s’est attelé à la production de ce nouvel opus en y apportant son panel de sonorités multi-instrumentales, sa marque de fabrique au sein du groupe folk-rock américain Woods. Une valeur ajoutée qui donne à « Held In Splendor » le mérite de proposer un patchwork bien différent de celui bricolé par le trio jusqu’ici : mélodies plus amplement travaillées, polies jusque dans le plus infime détail et imbriquées entre elles dans une variation rythmique incessante, passant de la ballade folk aux explosions de guitares survitaminées, quelquefois au sein d’un même morceau.

Pour autant, ce deuxième album à des allures de » faux plat ». Par moment très agréable (les bridges de guitare sur Saturday Bride, la ritournelle enchantée de Just Dust ou encore les chœurs apaisés et ses accélérations sur l’impeccable Secondary Swans…), l’ensemble peine véritablement à décoller et administre un sentiment d’élévation qui s’avère ne pas en être un. Des instants de frivolité mainstream dévient inexorablement Anna Rochinski et ses deux partenaires du droit chemin (Arctic Shark, l’instrumental The World is Flat, Eye Of The Pearl, Talking Trains…), coïncidant avec les prises de pouvoir de la ravissante égérie du groupe au microphone. A contrario, le guitariste et second incantateur Shane Butler tente de relever l’édifice sur des titres plus consistants (A Mirror, Tired & Buttered, The Hollow), parvenant à insuffler un semblant d’optimisme (trop) rapidement annihilé par la suite. Finalement, ce seul défaut de vouloir s’aligner sur différents tableaux entre bravades, conformisme et moments d’apaisement anéantit l’aspect pittoresque d’un album qui ne demandait pourtant qu’à en disposer. Tie Up The Tides, second single extrait de « Held In Splendor », résume assez bien le manque récurrent de profondeur et des possibles desseins d’une formation qui, malgré un premier effort prometteur et assurément plus authentique, ne rechignerait pas à l’idée d’aller s’exalter et se perdre définitivement sur les ondes FM de l’Oncle Sam et de ses cousins européens…

 

Community Manager

Tracklist

  1. Arctic Shark
  2. Saturday Bride
  3. Eye Of The Pearl
  4. Mary Mountain
  5. Tie Up The Tides
  6. The Hollow
  7. A Mirror
  8. Just Dust
  9. The World Is Flat
  10. Tired & Buttered
  11. Secondary Swan
  12. Talking Trains
  13. I Sleep In Nature

La disco de Quilt

Held In Splendor5
50%

Held In Splendor

s/t
0%

s/t