"> Richard Cheese - The Sunny Side of the Moon - Indiepoprock

The Sunny Side of the Moon


Un album de sorti en chez .

Richard Cheese and Lounge Against The Machine… voilà un nom qui suscite la curiosité. Curiosité encore alimentée par la pochette et sa référence au célèbre « Dark Side of The Moon». Quand on découvre qu’il s’agit d’un best-of, ce qui laisse à penser qu’un wagon d’albums précède celui-ci, il devient nécessaire d’enquêter. Mais que cache […]

Richard Cheese and Lounge Against The Machine… voilà un nom qui suscite la curiosité. Curiosité encore alimentée par la pochette et sa référence au célèbre « Dark Side of The Moon». Quand on découvre qu’il s’agit d’un best-of, ce qui laisse à penser qu’un wagon d’albums précède celui-ci, il devient nécessaire d’enquêter. Mais que cache donc cet OVNI ?

Les tympans terrorisés à la lecture de la track-list (Van Halen, Slipknot, Motley Crüe, Nine Inch Nails, Korn…), l’écoute de la galette débute avec une grande vigilance, le volume réglé au minimum. Et là, oh surprise ! Pas de guitares électriques saturées, de bûcheronnage rythmique, ni de vociférations gutturales. « The Sunny side of the Moon »s’ouvre sur une version music hall de Rape Me avec piano cabaret, trompettes enjouées, chant de crooner et autres réjouissances inattendues…

Richard Cheese et sa bande ont osé le grand, très grand écart. Sunday Bloody Sunday en bossa, Rock The Casbah version jazzy, Girls Girls Girls en balade lascive… La richesse des instrumentations, l’imagination des arrangements et la qualité de la production camouflent la parodie de ces interprétations. Rien n’est laissé au hasard. Les morceaux sont soigneusement travaillés, dans le respect de titres revisités (le solo et la voix du professeur sur Another brick in the wall) ; on recroise toujours un riff ou un refrain de l’original. Les photos et notes de pochette témoignent de l’humour de ce projet et du plaisir juvénile de ses géniteurs. Un humour qu’on retrouve d’ailleurs sur le site internet de Richard Cheese.

Un album surprenant et bien réalisé qui prouve qu’on peut faire de la musique au second degré sans donner dans le graveleux comme certains le font chez nous.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Rape Me
  2. People = Shit
  3. Baby Got Back
  4. Girls, Girls, Girls
  5. Closer
  6. Bust A Move
  7. Down With The Sickness
  8. Sunday Bloody Sunday
  9. Freak On A Leash
  10. Nookie
  11. Another Brick In The Wall
  12. Rock The Casbah
  13. Fight For Your Right
  14. Hot For Teacher
  15. Gin And Juice
  16. Come Out And Play
  17. Badd
  18. Creep