"> Russian Circles - Station - Indiepoprock

Station


Un album de sorti en chez .

Ce n’est certainement pas un hasard si le trio américain qui compose Russian Circles a choisi l’ex-Union Soviétique comme étendard de leur musique. Froid, métallique, instrumental, sombre, industriel, autant de termes qui caractérisent le post-rock (ou post-métal, c’est selon) du trio de Chicago et l’ancienne patrie des Tsars. En 6 titres d’une durée totale de […]

Ce n’est certainement pas un hasard si le trio américain qui compose Russian Circles a choisi l’ex-Union Soviétique comme étendard de leur musique. Froid, métallique, instrumental, sombre, industriel, autant de termes qui caractérisent le post-rock (ou post-métal, c’est selon) du trio de Chicago et l’ancienne patrie des Tsars. En 6 titres d’une durée totale de plus de 43 minutes, les Russian Circles développent leurs longues plages instrumentales, tantôt dans une veine post-rock « à la Mogwai » (Campaign ; Versus ou Xavii), tantôt dans un post-métal proche de celui de Pelican, leurs compères de Chicago. Les guitares de Mike Sullivan s’y font plus heavy (Station ; Youngblood) tandis que la basse de Brian Cook et le jeu de batterie de Mike Turncrantz portent sur leurs épaules le lent crescendo des riffs puissants de Harper Lewis.
Loin de tourner en rond, les Russian Circles livrent là un album de post-rock à placer dans le haut du panier d’un genre pas toujours considéré à sa juste valeur.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Campaign
  2. Harper Lewis
  3. Station
  4. Verses
  5. Youngblood
  6. Xavii

La disco de Russian Circles