"> Shoplifting - Body Stories - Indiepoprock

Body Stories


Un album de sorti en chez .

Chez Shoplifting, on n’aime pas trop les chemises rentrées dans le pantalon et les mouvements de jeunesse libéraux. Mieux encore, on gerbe à plein gosier sur les chemises libérales des jeunes qui ont le pantalon en mouvement. Et on se complaît à gueuler son désaccord politique à travers un rock en guenilles et déglingué. « Body […]

Chez Shoplifting, on n’aime pas trop les chemises rentrées dans le pantalon et les mouvements de jeunesse libéraux. Mieux encore, on gerbe à plein gosier sur les chemises libérales des jeunes qui ont le pantalon en mouvement. Et on se complaît à gueuler son désaccord politique à travers un rock en guenilles et déglingué.

« Body Stories », c’est un album écrit avec les tripes et enregistré avec un studio. Ce quatuor de Seattle nous livre un rock aux cadences à la fois lourdes et versatiles, façon Erase Errata, développant une atmosphère cloîtrée et crasseuse. Guitares incisives, batterie inamovible, basse répétitive, et Chris Pugmire qui déballe sa poésie charnelle sans trop se poser de questions. C’est destructuré, anar, gras comme un cornet de frites, mais ça réussit à captiver mystérieusement l’attention. On sent qu’à un moment ou un autre, ça va péter. Au final, on attend le coup de tonnerre sans se rendre compte qu’on se trouvait en plein milieu de la tempête. Un disque en montages russes qui, malgré la sueur versée, manque de titres qui en veulent vraiment, à l’image du très bon Illegalists

Chroniqueur

Tracklist

  1. M. Sally
  2. Male Gynecology
  3. Talk Of The Town
  4. Cover To Cover
  5. Flying Factory
  6. Illegalists
  7. What About A Word?
  8. Syncope Riders
  9. Untrust/Trust
  10. Claude Glass