"> St. Thomas - I'm Coming Home - Indiepoprock

I’m Coming Home


Un album de sorti en chez .

Qui est St Thomas ? C’est un jeune Norvégien de 25 ans, qui joue de la guitare et? du banjo. Guitare, banjo, harmonica : voilà les instruments utilisés par St Thomas, pour nous donner un musique sèche, une musique véritable, sans artifice. C’est de la musique purement authentique ; sur la majorité des morceaux, aucune […]

Qui est St Thomas ? C’est un jeune Norvégien de 25 ans, qui joue de la guitare et? du banjo. Guitare, banjo, harmonica : voilà les instruments utilisés par St Thomas, pour nous donner un musique sèche, une musique véritable, sans artifice. C’est de la musique purement authentique ; sur la majorité des morceaux, aucune réverbe n’est utilisée, on a un son pur, LE vrai son d’une guitare folk, à notre plus grand bonheur. Le banjo vient souvent jouer le rôle de lead guitare, tandis que la folk rythme joyeusement ou tristement les chansons. On appréciera la basse (ou contrebasse ?) sur « the cool song », le banjo sur « A nice bottle of wine », la guitare sur « I’m coming home ».
Beaucoup disent qu’il ressemble à Neil Young. Je ne connais pas bien Neil Young, mais un ami à qui je faisait écouter St thomas m’a dit :  » C’est Neil Young avec une plus belle voix « . Parlons de la voix de St Thomas Elle est simplement inimaginable, il faut l’entendre. C’est une voix inhumaine, toute droit sortie d’on ne sait trop quel coin de la planète ou de l’univers. Il a une voix aiguë, parfois féminine, mais surtout émouvante. Si « Strangers out of blue » est sûrement la plus belle chanson que je connaisse, « A nice bottle of wine » en est autrement aussi émouvante. On pourrait rire de cette dernière ou de « Bookstore », mais dès qu’on rentre profondément dans la musique, les bouches se taisent et les oreilles écoutent. En effet, on a envie de se taire sur St Thomas, pour laisser place à sa voix qui nous surprend d’abord, puis nous prend la gorge. C’est dans une chanson sans grande prétention, très intime, comme « a nice bottle of wine » ou « bookstore » qu’on comprend où veut en venir St Thomas : il fait la musique qu’il aime, pas celle qu’on pourrait attendre, tout en espérant que ces choix seront appréciés, ce qui est originalement exprimé sur l’intérieur de la boîte du cd.
Au total, nous avons apprécié, même si une ou deux chansons sont moins originales que les autres (« Cornerman »). C’est un première album très réussi, qui ne suit pas la mode (c’est le moins qu’on puisse dire). St Thomas, comme sa musique, a l’air très attachant.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Up Down (feat. Florida Georgia Line)
  2. Happy Hour
  3. Had Me By Halftime
  4. Whiskey Glasses
  5. Whatcha Know 'Bout That
  6. Redneck Love Song
  7. Little Rain
  8. If I Know Me
  9. Chasin' You
  10. The Way I Talk
  11. If I Ever Get You Back
  12. Gone Girl
  13. Not Good At Not
  14. Talkin' Tennessee

La disco de St. Thomas