"> Strand of Oaks - Heal - Indiepoprock

Heal


Un album de sorti en chez .

7

Il aura suffit d'une vidéo acoustique d'un musicien seul avec sa guitare au pied du mur de Berlin pour ouvrir la porte de l'univers de Strand of Oaks et découvrir ainsi "Heal"

Il aura suffi d’une vidéo acoustique d’un musicien seul avec sa guitare au pied du mur de Berlin pour ouvrir la porte de l’univers de Strand of Oaks et découvrir ainsi l’album « Heal ».
Pour Thimothy Showalter qui livre là son quatrième album, il semble que l’heure de la reconnaissance ait enfin sonné.

« Heal » est un album qui se veut résolument rock, à grand renfort de guitares comme celle de J Mascis (Dinosaur Jr) sur le titre d’ouverture « Goshen 97 » et l’intervention d’ex-musiciens de The War On Drugs et Kurt Vile. Mais ce serait le réduire que de se limiter à cela, car « Heal » puise aussi dans des racines de songwriter folk plus traditionnelles.  Distillées tout au long des paroles de l’album, les références personnelles, quand elles ne sont pas simplement des récits du passé, forment un véritable livre ouvert sur le passé et les blessures de Showalter.
On comprend aisément qu’ « Heal » nous emmène dans un tourbillon d’émotion , de la rage à la mélancolie, avec toujours la sincérité en filigrane. L’auditeur se fera embarquer sur le rock de Goshen 97, émouvoir sur JM et Woke Up To The Light, fredonnera Shut In comme un single en puissance, et pour finalement se refaire cueillir par les boucles synthétiques de « Heal » et ce jusqu’au dernier titre, « Wait for love » qui se pose en conclusion d’une véritable autobiographie. Portée par un piano et de discrets violons, ce point final laisse toute la place à l’énergie contenue de celui qui sous des airs de hipster bourru-barbu n’en demeure pas moins un homme à la sensibilité débordante.

« Heal » est tout sauf linéaire. D’aucuns lui reprocheront son manque de cohésion, quand d’autres y verront la promesse de lendemains plutôt riches pour peu que Strand of Oaks ne se disperse pas avec sa musique.

Chargée de relations extérieures

Tracklist

  1. Goshen '97
  2. HEAL
  3. Same Emotions
  4. Shut In
  5. Woke Up To The Light
  6. JM
  7. Plymouth
  8. Mirage Year
  9. For Me
  10. Wait For Love

La disco de Strand of Oaks

Eraserland8
80%
Heal7
70%

Heal