"> The Flying Sutch Band - Essential Addiction - Indiepoprock

Essential Addiction


Un album de sorti en chez .

7

Second album des dijonnais de The Flying Sutch Band, sous le signe du plaisir avant tout.

Inutile de disserter des heures sur le choix du groupe de se doter d’un nom anglais et de chanter dans la langue de Shakespeare : les influences des Dijonnais sont à chercher du côté du rock séminal des 60’s et du blues, soit tout ce que notre beau pays n’a pas inventé. « Essential Addiction » ne se donne ainsi pas pour mission d’ouvrir un nouveau chemin, mais plutôt d’offrir à l’auditeur un vrai bon moment avec accords de guitare au carré, mélodies vite identifiables, le tout interprété avec une ferveur et une sincérité indéniables.

Il manque parfois à « Essential Addiction » un peu de mordant (Black Bird par exemple aurait ainsi gagné à trancher davantage dans le vif, histoire de lancer l’album sur les chapeaux de roue), et un morceau comme Queen Of Sin et son clavier vintage s’enferme trop dans un schéma rétro. Mais le disque trouve en revanche un véritable souffle quand le tempo ralentit d’un petit cran et que la mélodie s’installe sur le très réussi Billy Boy ou le planant Essential Addiction sur lequel le jeu de batterie et les saillies de guitare font merveille. Au rayon des réussites, on citera également les catchy et impeccablement troussés Flying Story XXX, Psycho Alambic Love Filter (ce dernier brillant en outre par l’intervention d’une voix féminine en milieu de morceau qui aurait mérité d’être mise plus en avant sur le reste du disque). Au final, ne vous y trompez pas : quelles que soient les imperfections qu’on peut pointer ci et là (c’est le confort de la critique), The Flying Sutch Band a de beaux arguments à faire valoir et « Essential Addiction » trouvera sa place sans avoir à rougir dans toute discothèque digne de ce nom, entre les albums des Black Keys et les premiers Dandy Warhols. Avouez qu’on a connu pire comme voisinage.

Rédacteur en chef

La disco de The Flying Sutch Band