"> The Hives - Lex Hives - Indiepoprock

Lex Hives


Un album de sorti en chez .

Hallelujah! Cinq ans après la déflagration que fut leur « Black and White Album », les Hives sont de retour avec « Lex Hives ». Cinq longues années qui n’ont en rien entamé leur détermination. Les Hives, c’est toujours un chanteur en roue libre et des musiciens psychopathes, qui jouent à fond des chansons dépassant rarement les trois minutes. […]

Hallelujah! Cinq ans après la déflagration que fut leur « Black and White Album », les Hives sont de retour avec « Lex Hives ». Cinq longues années qui n’ont en rien entamé leur détermination. Les Hives, c’est toujours un chanteur en roue libre et des musiciens psychopathes, qui jouent à fond des chansons dépassant rarement les trois minutes.

Come on !, le morceau introductif du disque, nous met immédiatement dans le bain. Une minute de pure folie qui promet de douloureux pogos en concert. Le single, Go Right Ahead, pastiche malin du Electric Light Orchestra, rejoint la liste ds morceaux qui vous permettent de marcher au ralenti dans la rue, le casque fièrement vissé sur les oreilles : un hit immédiat. Le reste de l’album contient son lot de petites perles. I Want More, et son refrain d’une violence qu’on n’avait plus ressentie depuis le premier White Stripes, nous met une bonne claque dans la gueule, Wait A Minute, sorte de surf music sixties sous ecstasy, devrait parvenir à vous redonner le sourire après une morne journée de travail. Et que dire de Take Back The Toys, avec ses choeurs épileptiques et son riff malin. Non, les Hives n’ont décidément rien perdu de leur savoir faire. Ils parviennent même à nous surprendre avec Without The Money, ballade hautement autistique, à laquelle le chant déviant de Howlin’ Pelle Almqvist confère une saveur unique.

Mais quid du reste de l’album ? Du speed, du fun, et encore du speed. Ça file à toute allure, sans nous laisser le temps de souffler. Certes, on n’atteint peut être pas le niveau des précédents opus. Il manque ici un coup de génie à la Tick Tick Boom ou à la Main Offender. Mais dans cette période musicale pleine de voix éthérées et d’arrangements de synthés eighties, les Hives apparaissent comme des messies rock’n’roll, nous rappelant que jouer vite et fort n’est pas encore devenu has been. Et ça, c’est déjà beaucoup.

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Come On!
  2. Go Right Ahead
  3. 1000 Answers
  4. I Want More
  5. Wait A Minute
  6. Patrolling Days
  7. Take Back The Toys
  8. Without The Money
  9. These Spectacles Reveal The Nostalgics
  10. My Time Is Coming
  11. If I Had A Cent
  12. Midnight Shifter
  13. High School Shuffle - Bonus Track
  14. Insane - Bonus Track

La disco de The Hives