"> The Places - Call It Sleep - Indiepoprock

Call It Sleep


Un album de sorti en chez .

Et ma joie de vivre s?effaça le temps d?un disque. Je ne m?étais pas préparé à ce que le sol se déchire sous mes pieds si soudainement. Je voulais juste écouter un album de chez Hushrecords, c?est juré. Le hasard voulu que je tombe sur « Call It Sleep » de The Places, une ?uvre […]

Et ma joie de vivre s?effaça le temps d?un disque.

Je ne m?étais pas préparé à ce que le sol se déchire sous mes pieds si soudainement. Je voulais juste écouter un album de chez Hushrecords, c?est juré. Le hasard voulu que je tombe sur « Call It Sleep » de The Places, une ?uvre aux apparences exquises et trompeuses. Car voici comment ils auraient du l?appeler : Call It Murder, tant le coup de poignard qu?il porta à mon thorax fut cinglant et gratuit.

Appelez la police, Dead Reckoning est un titre assassin. La voix de Amy Annelle a fait de moi une serpillière humaine. Dans la lignée d?une Edith Frost ou d?une Julie Doiron, elle a passé ma belle âme à la moulinette. J?aurais pu en rester là et pleurer sur ma triste vie vide de toute destinée mais j?en ai redemandé. Encore et encore. Elle enchaîne les coups : Birds Are Waking, Ruines new life et What I Wouldn?t Do For You, trois uppercuts qui me mettent K.O. Je m?effondre dans une flaque d?eau salée sans jamais perdre conscience.

Heureusement, plus l?écoute avance, moins je souffre. Mon bourreau s?essouffle et n?arrive plus à cogner aussi dur. Finalement, je ne sais pas si je dois être content d’avoir retrouver ma joie de vivre… On se complait si facilement dans le mal-être.

Chroniqueur

La disco de The Places