"> The Spangles - Daddy's Boy - Indiepoprock

Daddy’s Boy


Un album de sorti en chez .

La coupure de presse parle de « 50 minutes de rock novateur, où l?impertinence et la maîtrise font bon ménage ». Et soudain on regrette d’avoir lu ces quelques mots. Car il n’y a pas mieux pour résumer. Ce premier album de The Spangles fait cotoyer des morceaux bodéliques, proches du chaos, comme l’excellent « My Crispy Bodies », […]

La coupure de presse parle de « 50 minutes de rock novateur, où l?impertinence et la maîtrise font bon ménage ». Et soudain on regrette d’avoir lu ces quelques mots. Car il n’y a pas mieux pour résumer.

Ce premier album de The Spangles fait cotoyer des morceaux bodéliques, proches du chaos, comme l’excellent « My Crispy Bodies », avec des titres moins rock, plus maîtrisés, plus calmes (« Red Roots », sans doute le meilleur morceau du disque).
Une précision cependant… La voix ! Manox, le chanteur, n’a pas un organe vocal facile, et il faut plusieurs écoutes (environ cinq, six, voir sept pour les plus réticents d’entre vous) pour vraiment être capable d’apprécier le truc.

Autre hic ! Les amateurs de mélodies risquent de ne pas s’y retrouver ! Ici, c’est bel et bien le côté énergique qui prime. Pas besoin de mélodies si on y met de la sueur ! Il y a bien quelques morceaux mémorisables, mais ce n’est pas là dessus que ces cinq nancéiens misent…

Le site de leur label (excellent au passage), considère que The Spangles sont arrivés à maturation. On n’en a malheureusement pas l’impression, car l’album ne tend pas vers la maîtrise des titres, mais plutôt vers un joyeux cafouillage, certes très jouissif, mais dans lequel on n’a du mal à s’y retrouver, et à trouver son compte. Mais il faut chercher !

Chroniqueur

Tracklist

  1. C-State
  2. I'm Yer Dad
  3. Nice Guy
  4. Communicate With Me
  5. Wet
  6. Bisexual
  7. So Cute
  8. Vaccines Made Me Gay
  9. Clean
  10. Bow Song
  11. I'm Not You

La disco de The Spangles